Results 1 to 16 of 16
Like Tree11Likes
  • 5 Post By Koin_Koin
  • 1 Post By Germinotruffe
  • 1 Post By Burned
  • 1 Post By roums
  • 2 Post By psylofun
  • 1 Post By lophocereus

Thread: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

  1. #1
    Improving Psychonaut Koin_Koin's Avatar
    Join Date
    2015 Aug
    Location
    Haute-Savoie
    Posts
    42

    Post [Guide complet] Du growkit à la PF-Tek

    Salut à tous et bienvenue !
    Que tu sois un jeune novice en growkit ou un champiculteur à la PF-Tek aguerrie





    Après avoir bien écumé les différents topics de la partie champignons hallucinogènes du forum, donné et reçu quelques conseils à droite à gauche; je me décide à partager avec vous mes connaissances et essais en matière de culture de champis au travers un dossier de photos et de notes prises au fur et à mesure de mon avancée



    Mes premières approches des psylos remontent à environ 6 ans, peut-être 7; comme beaucoup, j'ai d'abord testé les psylos par le biais d'amis, puis je me suis intéressé à l'univers sur lequel ils ouvraient notre perception et commencé à cultiver des grow kit. Fascination, exploration, découverte et redécouverte étaient les maîtres-mots de mes expériences psychédéliques; puis mon rapport à eux à évolué vers toujours plus de respect et aujourd'hui je ressens beaucoup d'attrait à les cultiver par moi même de façon plus poussée, d'y mettre un peu de mon âme et de mes soins jusqu'à ce qu'ils m'emmènent de nouveau en voyage





    Ce guide sera constituer de 10 points de mon entier et actuel projet de culture, à savoir:




    1. De quoi j'ai eu besoin avant de me lancer ?
    2. De comment je me suis occupé de mes growkits de A à Z
    3. De la manière dont j'ai procédé pour récupérer les spores des champis issus de mes growkits, comment je les conserve et les utilise
    4. De quelle façon je sèche et je conserve mes champignons
    5. Pour quel système j'ai opté pour mon incubateur et espace de fruitaison pour ma PF-Tek
    6. De quoi j'ai composé mon substrat
    7. De comment je l'ai stérilisé, ainsi que son contenant
    8. De l'inoculation des substrats stérilisés
    9. De la mise en incubation de mes pots et sa progression
    10. Enfin du passage en fruitaison jusqu'à la récolte




    Alors, sans plus tarder, commençons !




    1. De quoi j'ai eu besoin avant de commencer ?



    Comme une image est plus explicite que des mots, je joins quelques photos du petit et plus grand matériel réunit avant de lancer mon projet avec en détail plus bas les objets et matières qui y figurent:





    (de gauche à droite)


    Sur la première photo


    1 ) deux growkits; le premier d'équatoriens, le second de A+ 2 ) un tapis chauffant d'une puissance de 20W (220V) 3 ) un spray 4 ) des masques chirurgicaux 5 ) des gants en latex 6 ) un rouleau d'aluminium 7 ) de l'alcool modifié à 70° 8 ) un gel anti-bactérien 9 ) de la vermiculite moyenne 10 ) de la farine de riz complet 11) des seringues stériles 12 ) des aiguille stériles 13 ) 6 bocaux de confiture bonne maman de 370ml 14 ) du sparadrap microporeux 15 ) du scotch waterproof


    Puis sur les autres


    Deux bacs de 50L, de la perlite, une grande gamelle, une grille sur pieds, du dessicant, un thermomètre et quelques bocaux



    Vous pouvez trouver une grande partie de ces articles en supermarché, magasin de bricolage, de jardinage, en pharmacie, en magasin bio et évidemment sut Internet



    2. De comment je me suis occupé de mes growkits de A à Z




    Une fois mes growkits reçus, je les ai immédiatement mis en service. Certains kits nécessitent de faire un premier dunk(1) avant de les placer dans leur sac mais ce n'étais pas le cas des miens. Le site sur lequel je les ai commandés stipulait qu'il n'était pas nécessaire d'entouré la base de la boite contenant mon substrat colonisé d'aluminium, mais étant habitué à cela, je l'ai tout de même fait(2). Une fois cela fait, je branche mon tapis chauffant installé sur une commode, plie une serviette de bain en trois dans sa longueur et la pose entre mes growkits et mon tapis afin que ce dernier les chauffe à la bonne température sans les dessécher. Je spray un peu d'eau sur les parois et c'est parti !

    (1) c'est à dire remplir d'eau sa barquette, immerger son substrat en fermant la barquette avec son couvercle et laisser au frigo 24h
    (2) sans cela, il se peut que des champignons ne poussent sur les côtés du pain, bloqués entre ce dernier et les parois de la barquette; c'est assez embêtant




    Je m'assure ensuite que mes kits soient toujours à la bonne température située entre 21 et 27°C - 25 étant pour moi la température idéale sachant le substrat lui-même produit aussi quelques degrés de chaleur de par le développement du mycélium(3).
    Si vous chauffez trop, ceci arrêtera la croissance du mycélium!





    Puis comme un rituel, j'aère mes kits une heure tous les matins en me levant ainsi que le soir en revenant du travail, vaporise beaucoup d'eau sur les parois pour maintenir un très fort taux d'humidité et ce pendant une semaine avant de commencer à voir les premiers pins sortir pour les équatoriens; les A+ se seront fait attendre pendant quelques jours de plus mais ils ont finit par sortir à leur tour.
    Il faut être patient



    17/11/2016 08:07 - Equatoriens



    Sur une journée, ils ont pris quelques millimètres et grandissaient à vu d'oeil



    17/11/2016 - Equatoriens





    18/11/2016 - Equatoriens




    19/11/2016 - Equatoriens


    Les growkits ne doivent jamais prendre la lumière directe du soleil, seulement sa lumière indirecte



    20/11/2016 - Equatoriens 24/11/2016 - A+


    Puis enfin!



    21/11/2016 - Equatoriens 26/11/2016 - A+


    Le jour de la récolte!

    Sachez que l'on récolte dés que la corolle de n'importe quel champignon commence à se déchirer


    les champignons 1 et 2 déchirent leurs corolles à l'inverse du 3 et du reste des champignons

    Certains récolte uniquement les champignons dont la corolle se déchire et laisse continuer les autres champignons de se développer jusqu'à ce qu'ils déchirent leurs corolles à leur tour; ce qui selon moi n'est pas très sûr car si on est pas scotché à sa culture, les chapeaux peuvent très rapidement s'ouvrirent, relâcher leurs spores et stériliser le substrat. Dans ce cas, vous verrez sur votre pain une tâche noire qui indique la présence de spores


    Alors comment ça se passe ?

    Déjà, on se lave bien les mains jusqu'aux avants-bras, on enfile ses gants en latex et on porte un masque chirurgicale pour éviter les postillons
    Une fois cela fait, on peut commencer à récolter nos champignons

    Je n'ai pas de vidéo pour illustrer mes propos mais c'est assez simple à comprendre et à faire

    Saisissez le champignon à sa base et pivoter d'un quart de tour puis tout en continuant de tourner, commencer à arracher doucement le champignon qui devrait céder très facilement


    Et voilà !


    Vous n'avez plus qu'à recommencer la manœuvre avec tous les autres champignons



    Après avoir bien enlever tous les champignons même les plus petits, vous n'avez qu'à dunker votre pain, puis recommencer à l'entretenir le lendemain comme vous l'avez fait jusqu'à maintenant

    Nous allons maintenant passer au troisième point de ce guide





    3. De la manière dont j'ai procédé pour récupérer les spores des champis issus de mes growkits, comment je les conserve et les utilise



    Mettez de l'eau à bouillir, puis y laisser tremper un scalpel pendant dix minutes pour le stériliser et préparez quelques carrés de papier aluminium. Assurez-vous que la lame de votre scalpel soit froide puis saisissez un champignon, entaillez le pied au plus prés du chapeau, récupérer ce dernier et placer le à plat sur un carré d'aluminium, posez un verre retourné par dessus et rabattez les côtés du carré d'aluminium sans trop forcé; l'alu doit resté en place tout en laissant passer un minimum d'oxygène



    N'oubliez pas d'avoir une bonne hygiène de vos mains, de votre plan de travail, prenez une douche au préalable, portez des gants et un masque chirurgicale cette étape est une étape sensible aux contaminations

    Mettez l'ensemble quelque part dans le noir et ce pendant au moins 24h; si vous vous y êtes bien pris, l'empreinte devrait avoir fonctionné



    Le chapeau en continuant de s'ouvrir, à relâché ses spores sur l'aluminium, ils seront utilisés pour la confection de seringues

    Je me suis fait une pochette avec un morceau d'aluminium dans laquelle j'ai glissé mon empreinte que j'ai placé dans un pochon, lui même placé dans une boite en métal que je range au frigo. Je note également de quelle espèce sont issus les spores ainsi que la date à laquelle elles ont été faites



    Pour la confection de seringues, j'utilise de l'eau minérale à laquelle je vais mélanger les spores que j'aurais gratté de sur mon aluminium, le tout dans une verrine



    4. De quelle façon je sèche et je conserve mes champignons



    Au début, j'avais décidé de placer mes champignons récoltés sur une grille et de la mettre dans un placard. L'opération a duré environ 5 jours pour qu'ils soient bien secs et cassants, puis j'ai eu envie d'essayer de les mettre sur du sopalin mais cette technique ne me plaisait pas trop car les champignons restaient parfois collés au papier, j'ai alors décidé d'acheter du dessicant pour essayer cette façon de sécher et cette dernière n'a pris qu'un jour pour complètement assécher mes psylos; c'est une solution rapide mais le papier journal reste plus économique (ça coûte son prix le dessicant)



    Je range ensuite mes trésors séchés dans des bocaux que je conserve au noir dans un placard





    5. Pour quel système j'ai opté pour mon incubateur et espace de fruitaison pour ma PF-Tek





    Je réutilise mon tapis chauffant que je place sous un premier bac de 50L rempli d'eau jusqu'à moitié, qui viendra la chauffer à la température souhaitée


    Toujours entre 21 et 27°C


    Puis je place mon second bac dans le premier; j'ai aussi fait des trous dans le couvercle et le haut de mon bac pour que les échanges gazeux puissent se faire


    Voilà ce que donne l'ensemble


    J'ai récupéré le carton dans lequel m'ont été envoyé les bacs en plastiques pour fabriquer "une cloche" que je place au dessus de l'ensemble tapis chauffant-bacs plastiques pour maintenir la chaleur et de l'obscurité pour mes pots en cours de colonisation



    6. De quoi j'ai composé mon substrat ?



    Alors pour mon substrat, j'ai utilisé une composante toute simple: farine de riz complet, vermiculite moyenne et eau

    Pour mes 6 pots de 270ml, j'ai utilisé


    • 150g de vermiculite moyenne
    • 75g de farine de riz complet
    • 1,5 tasse d'eau
    • Quelques cuillères à soupe de vermiculite sèche pour la couche protectrice




    La recette est simple: je mélange bien la vermiculite et l'eau puis j'enrobe le tout avec la farine





    7. De comment je l'ai stérilisé, ainsi que son contenant



    Je remplis mes pots sans tasser, jusqu'à 1cm en dessous du niveau de mes pots. Essuyez bien les bords intérieurs/extérieurs




    Je rajoute la couche de vermiculite sèche-protectrice



    Puis je les recouvre d'une première couche de papier aluminium que je serre bien, puis d'une seconde un peu plus lâche dont je me servirais comme d'un couvercle avant et après inoculation



    Puis je les charge sur une plaque qui reposera sur la grille à pieds, dans le fait-tout (faute d'avoir une cocotte-minute, mais ça marche aussi)



    J'amène l'eau à ébullition, puis dés qu'elle boue, je réduis le feu jusqu'à ce qu'un moyen mais constant filet de vapeur ne s'échappe, à partir de là, je compte 1h30 à 2h de cuisson (surveillez bien que l'eau ne vienne pas à manquer dans votre fait-tout! Sinon, rajoutez-en)

    Je laisse refroidir mes pots dans le fait-tout de 12 à 24h avant de les utiliser.



    8. De l'inoculation des substrats stérilisés



    Ayez les mains propres ainsi que votre plan de travail portez un masque

    Je passe l'aiguille de ma seringue dans une flamme jusqu'à ce qu'elle rougisse puis la laisse refroidir, je retire la première couche d'aluminium de mes pots et la pose à l'envers sur mon plan de travail, je plante ma seringue à quatre reprises dans chacun de mes pots et inocule jusqu'à voir ma solution suinter vers le fond de mes pots



    Une fois cette étape faite, je mets mes pots en incubation



    9. De la mise en incubation de mes pots et sa progression



    Les pots sont placés dans l'incubateur, tenus au chaud (+/- 25°C) et au noir.


    Photos prises entre le 9 et le 21/12

    L'incubation n'est pas une étape très captivante, mais on a tout de même le plaisir de voir changer l'état de son substrat de jour en jour

    Puis voici enfin les premiers pins, prémisse des futurs champignons


    03/01/17

    Je transforme alors mon incubateur en chambre de fruitaison en plaçant 1 cm de perlite humide dans le fond de mon bac après avoir retiré mes pots avec le substrat colonisé dedans, je place des carrés d'aluminium sur la perlite pour y déposer les pains que je retire de leurs pots en donnant quelques coups (pas trop fort hein) avec mon poing, tout en retenant l'aluminium de l'autre côté avec mon autre main pour que le tout ne se retrouve pas par terre

    Je replace ensuite le couvercle sur son bac, je contrôle la température intérieur grâce au thermomètre qui doit être à +/- 25°C

    .



    10. Enfin du passage en fruitaison jusqu'à la récolte




    Fruitaison J+1​



    La suite par ici
    Last edited by Koin_Koin; 6th January 2017 at 00:03.

  2. #2
    Wishful Psychonaut Germinotruffe's Avatar
    Join Date
    2016 Oct
    Posts
    15

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    Petit coucou pour t'encourager, il faut le dire, tu fais vraiment du super boulot! C'est génial, continue !
    Koin_Koin likes this.

  3. #3
    Improving Psychonaut Koin_Koin's Avatar
    Join Date
    2015 Aug
    Location
    Haute-Savoie
    Posts
    42

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    coucou

    merci beaucoup

    ça va faire 8 jours que je suis dessus, avec le taf à côté je progresse doucement mais sûrement
    Qu'est-ce que le réel ? Si on parle de ce qu'on peut toucher, de ce
    qu'on peut goûter, de ce qu'on peut voir et sentir, alors le réel n'est
    seulement qu'un signal électrique interprété par notre cerveau



    Mon JDC (En construction)
    http://www.psychonaut.com/champignon...la-pf-tek.html

  4. #4
    Wishful Psychonaut Acidulé's Avatar
    Join Date
    2014 Dec
    Posts
    19

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    Super travail, merci pour ton partage Koin ! Je comptais justement me lancer dans des PF-Tek

    En attendant de tes nouvelles, je te souhaite bonne chance avec tes petits pots

  5. #5
    Improving Psychonaut Koin_Koin's Avatar
    Join Date
    2015 Aug
    Location
    Haute-Savoie
    Posts
    42

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    Yeah! Hésite pas à partager à ton tour quand tu sera lancé

    Merci pour le soutien
    Qu'est-ce que le réel ? Si on parle de ce qu'on peut toucher, de ce
    qu'on peut goûter, de ce qu'on peut voir et sentir, alors le réel n'est
    seulement qu'un signal électrique interprété par notre cerveau



    Mon JDC (En construction)
    http://www.psychonaut.com/champignon...la-pf-tek.html

  6. #6
    O)O Devanagari's Avatar
    Join Date
    2014 Apr
    Posts
    1,217

    Re : [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    J'adore ... Y avait longtemps un post PF-T ^^

    Super boulot !!! Rien à dire de plus !
    Gérard de Nerval disait que le rêve, produit artificiellement ou non, n'est pas une fuite du réel, mais l'exercice d'une conscience différente, d'une lucidité autre. Toute la question est de savoir par quels moyens l'Homme peut ouvrir les portes qui lui donneront accès au domaine de l'esprit. L'usage de psychotropes est une instrumentation de soi et, de nos jours, c'est avec les moyens offerts par la chimie organique que l'homme contemporain cherche le chemin d'une antique sagesse depuis longtemps oubliée.


  7. #7
    Skilled Psychonaut
    Join Date
    2015 Nov
    Posts
    294

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    Grosse classe !

    Et bonnes récoltes à venir.
    Last edited by Burned; 29th December 2016 at 10:01.
    Koin_Koin likes this.

  8. #8
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2016 Dec
    Location
    hérault(34) france
    Posts
    1

    Re : [Guide complet] Du growkit à la PF-Tek

    Salut a tous!jolie,bien détailler,bien expliquer!bon travail
    Koin_Koin likes this.

  9. #9
    Improving Psychonaut
    Join Date
    2016 Apr
    Posts
    58

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    Génial ton setting! Good work!
    Koin_Koin and roums like this.

  10. #10
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2016 Oct
    Location
    sous l'océan
    Posts
    20

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    prochaine étape achètes une casserole a pression pour une centaine d'euros tu en trouve facilement sur le net, voir d'occaz sur 2eme main ou le bon coin tu sais en

    trouver pour moins que ça et sa évite d'avoir a jeter des pots contaminés, sa fait mal surtout quand on débute,

    évite peut être d'inoculer a coté de la vaisselle sale c'est un vrai bouillon de culture il faut penser champignon

    dernière chose a améliorer pour ma part a la place des couvercles en alu troue les couvercles des pot de confiture avec une mèche de 6 deux trous, un pour le polyfill

    (ouate pour aquarium) un autre pour le pot d'injection que tu rebouche avec du silicone il faut bien laisser sècher 48h avant de stériliser le temps que sa tienne,

    j'utilise le produit blanc de chez brico qui tient a la stérilisation 1,32euro

    le tube seulement sa se rebouche tout seul après l'injection et c'est nettement plus safe que les trous dans l'alu en injectant les spores

    bonne culture a toi je prends un siège
    Last edited by lophocereus; 31st December 2016 at 10:12.
    Koin_Koin likes this.

  11. #11
    Improving Psychonaut Koin_Koin's Avatar
    Join Date
    2015 Aug
    Location
    Haute-Savoie
    Posts
    42

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    Yo merci pour tes conseils

    Ouais je pense investir dans une cocotte un de ces jours mas là j'avais un peu la flemme de mettre +/- 100E dans quelque chose qui me sert pas tout le temps; puis là, je peux en faire une vingtaine d'un coup

    +++
    Qu'est-ce que le réel ? Si on parle de ce qu'on peut toucher, de ce
    qu'on peut goûter, de ce qu'on peut voir et sentir, alors le réel n'est
    seulement qu'un signal électrique interprété par notre cerveau



    Mon JDC (En construction)
    http://www.psychonaut.com/champignon...la-pf-tek.html

  12. #12
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2016 Oct
    Location
    sous l'océan
    Posts
    20

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    je comprends sa fais mal de taper autant de thune la dedans, tant que c'est de la pf tek et que tu ne fais pas un sac a filtre de 3l remplis de substrat je pense que

    tu peux te passer de cocotte, pour des plus gros volumes sa aura du mal a grimper en température pour bien stériliser l'intérieur du substrat

    si tu fais autant de pots d'un coup regarde les tutos pour les cultures liquides c'est très facile a faire, tu te retrouve avec de l'innoculant a ne plus savoir qu'en faire, colonisation plus rapide et meilleure résistance aux contas

  13. #13
    Improving Psychonaut Koin_Koin's Avatar
    Join Date
    2015 Aug
    Location
    Haute-Savoie
    Posts
    42

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    Pour le moment c'est que de l'hypothèse mais dans le fait je peux y mettre une 20ène de pots. Sinon je pensais à faire des stérilisations beaucoup plus longues genre au lieu de 90mn, le double en plusieurs fois genre 2 fois comme pour la culture sur grain histoire d'être sûr que le tout soit bien stérile. Enfin pour le moment je vois ou ça me mène ce que j'ai fait jusqu'à maintenant puis j'aviserais par la suite

    tu peux envoyer tes liens plz ?

    merci à toi, bonne année
    Qu'est-ce que le réel ? Si on parle de ce qu'on peut toucher, de ce
    qu'on peut goûter, de ce qu'on peut voir et sentir, alors le réel n'est
    seulement qu'un signal électrique interprété par notre cerveau



    Mon JDC (En construction)
    http://www.psychonaut.com/champignon...la-pf-tek.html

  14. #14
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2016 Oct
    Location
    sous l'océan
    Posts
    20

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    Pour la culture liquide c'est très bien détaillé ici: https://portail.associationspore.com...e-version-2010

    Pour le sucrant j'utilise du sirop de grenadine je trouve sa plus facile a doser que le miel si on a pas de balance sous la main on peut doser a la seringue

    La double stérilisation c'est une bonne idée pour la pf tek sans cocotte par parano je le ferais d'office, pour la culture liquide pas besoin de le faire, pour le grain l'interêt aussi est de faire germer les endospores qui germent grâce a la chaleur en 12-24h et qui résiste a la sté si elles n'ont pas germés

    Pour la cl bien faire attention de ne pas laisser plus de 25mn a partir du moment ou sa bout sinon sa caramélise et c'est mieux d'acheter des aiguilles de seringues 18g, avec celles qui sont sur les seringues qu'ils vendent normalement en pharmacie sa passe pas le mycélium est trop épais pour les aiguilles il reste bloqué dans la seringue

    Merci bonne année a toi aussi

  15. #15
    Improving Psychonaut Koin_Koin's Avatar
    Join Date
    2015 Aug
    Location
    Haute-Savoie
    Posts
    42

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek


    folder.jpg.jpg

    Ca pousse tout doucement, j'ai rien de neuf à mettre alors je pose ça en attendant
    Qu'est-ce que le réel ? Si on parle de ce qu'on peut toucher, de ce
    qu'on peut goûter, de ce qu'on peut voir et sentir, alors le réel n'est
    seulement qu'un signal électrique interprété par notre cerveau



    Mon JDC (En construction)
    http://www.psychonaut.com/champignon...la-pf-tek.html

  16. #16
    Improving Psychonaut Koin_Koin's Avatar
    Join Date
    2015 Aug
    Location
    Haute-Savoie
    Posts
    42

    Re: [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    [Journal de culture] Du growkit à la PF-Tek

    Suite




    Fruitaison J+2



    Fruitaison J+3


    Fruitaison J+4

    Pour le moment le premier flush semble pas annoncer une énorme récolte mais bon, sait-on jamais, je patiente et attends de voir encore combien de champignons vont encore pousser, il y a pas mal de petits pins qui pointent le bout de leurs chapeaux. Après le dunk, le second flush devrait être plus conséquent


    Fruitaison J+5

    Les champignons continuent de pousser, certains commencent à s'ouvrir dont un que j'ai récolté pour éviter qu'il ne lâche ses spores sur les cakes.

    "le cycle PF-Tek s'accomplie sous mes yeux émerveillés"


    Fruitaison J+6

    Quelques champignons qui se sont encore ouvert aujourd'hui et que j'ai donc cueillie ​et mis à sécher


    Fruitaison J+7

    Dernière photo des cakes avant le premier dunk et quelques photos des cakes hors de leur bac


    Fruitaison J+8

    Mise à jour des cakes, on repart sur du neuf
    Mantra ON: Séchez, séchez, séchez




    à suivre...



    Souvenir
    https://youtu.be/lOZMRJTHYdE?list=LL...MleW0LihW2jHbA
    Last edited by Koin_Koin; 11th January 2017 at 18:33.
    Qu'est-ce que le réel ? Si on parle de ce qu'on peut toucher, de ce
    qu'on peut goûter, de ce qu'on peut voir et sentir, alors le réel n'est
    seulement qu'un signal électrique interprété par notre cerveau



    Mon JDC (En construction)
    http://www.psychonaut.com/champignon...la-pf-tek.html

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •