Page 1 of 7 12345 ... LastLast
Results 1 to 30 of 197
Like Tree178Likes

Thread: L'étude de la semaine

  1. #1
    Experienced Psychonaut GuyGeorge's Avatar
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    3,000

    L'étude de la semaine

    Hello hello chers ami(e)s psychonautes!

    J'ai eut l'idée de ce topic il y a quelque jours. Un endroit dédié ou l'on pourrai poster les études que l'on a trouvé particulièrement intéressantes et les partager a la communauté, pour les commenter aussi si vous voulez!

    Bon je me vois mal traduire toutes les études, mais l'anglais scientifique est assez simple a comprendre. Pas de restrictions aux niveau des études, personnellement moi tout m'intéresse que ça passe du psychédélique, au dissociatif, en passant par les études sur les états modifiés de conscience, assistés ou non de psychés.

    L'idée est d'échanger de façon conviviale sans prétention scientifique, sur ce qu'on peut comprendre et ce qui peut nous servir pour faire de la RdR, voir juste pour notre culture. J'espère que vous aimerez le concept, en espérant ne pas faire un (flip)-flop^^!

    Allez je commence par une étude UK sur la methoxetamine qui est assez intéressante! Un membre l'as déjà linké sur lucidstate, mais c'est un bon départ. Elle mérite d'être ici en intro:

    Voilà la partie qui nous intéresse plus particulièrement!



    Uploaded with ImageShack.us



    The results obtained in receptor screening confirm that the novel analogues share the profile of ketamine and PCP as ligands for the glutamate NMDA receptor. The binding data revealed methoxetamine to have an affinity for the NMDA receptor comparable to or higher than the parent compound ketamine. The methoxy analogues of PCP also had appreciable affinities for the NMDA receptor, and 3-MeO-PCP in particular proved particularly active, with a Ki of 20 nM placing it among the most potent known NMDA antagonists (cf dizocilpine (MK-801) Ki = 4.8nM).
    Methoxetamine and the phencyclidine analogues also had appreciable affinity for the serotonin transporter (SERT) (Table 2). The affinity of methoxetamine for SERT was similar
    15
    to its affinity for the NMDA receptor, suggesting that inhibition of SERT and a resulting increase in the release of serotonin in the brain may contribute to its psychopharmacological profile and the additional features seen in acute methoxetamine toxicity.
    On peut voir que la Methoxetamine a une action sur la sérotonine, c'est sûr maintenant! Donc les mélanges avec d'autres sérotoninergiques (surtout style empathogènes tel que MDMA et consort) sont a vos risques et périls!
    Attached files Attached files
    Last edited by GuyGeorge; 16th November 2012 at 21:59. Reason: Problème d'image haha désolé je savais plus faire

  2. #2
    Skilled Psychonaut Kepz's Avatar
    Join Date
    2011 Sep
    Posts
    347

    Re: L'étude de la semaine

    Et merde si j'aurai su j'aurai pas pris de MXE apres mon trips au 6-apb.Je soupsonne ce mix d'etre la source de mes maux de tête pendant 1semaine.Heuresement c'est finit maintenant, c'est possible que sa a laissé des séquellles ou autres ? Je flippe un peu là

  3. #3
    Experienced Psychonaut GuyGeorge's Avatar
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    3,000

    Re: L'étude de la semaine

    Hum a mon avis t'as juste eut les premiers effets du syndrome sérotoninergique et t'aura pas séquelle (tu te sent avoir récupéré?). Mais ça se trouve même pas, une copine a testé le 6-APB tout seul et as eut des maux de tête pendant 2 jours!

    EDIT: Et fait attention, il peut y avoir une ribambelle de report qui vont te dire que la MXE et la MDMA ou autre combinaison foireuse a fait un trip génial, le plus vraisemblable c'est que ces personnes ont eut la chance de taper juste au dessous de leur dose dangereuse, dose IMPREVISIBLE ET HYER VARIABLE.
    Last edited by GuyGeorge; 18th April 2013 at 14:56. Reason: merde j'avais pas vu j'avais mis "au dessus" au lieu "d'au dessous"

  4. #4
    Experienced Psychonaut Quetzal's Avatar
    Join Date
    2008 May
    Posts
    1,978

    Re: L'étude de la semaine

    Compisition du shit; étude sur les produits de coupe


    Introduction >
    Il existe peu d’information sur le contenu réel des

    résines de cannabis en circulation.

    Objectifs >
    Cette étude a consisté à objectiver la présence de produits

    de coupe du cannabis tel que consommé.

    Méthodes >
    Par un réseau de partenaires intervenants en toxicomanie,

    des échantillons de résines perçues par des usagers comme ayant

    des effets inhabituels ont été collectés auprès d’usagers. Les analyses

    ont déterminé les proportions des principaux composants cannabinoïdiques

    et recherché la présence de produits d’adultération.

    Résultats >
    Trente-sept produits “inhabituels“ ont été analysés. Le taux

    médian de tétrahydrocannabinol était de 8,8 %. Les usagers qui les avaient

    confiés avaient un profil de consommateurs avérés, avec notamment une

    attitude critique vis-à-vis de la qualité des produits qu’ils acquéraient. Les

    effets ressentis par les usagers étaient en adéquation avec la concentration

    en principe actif mesurée par l’analyse. Hormis une graisse retrouvée dans

    2 échantillons de résine, aucun autre produit d’adultération n’a été détecté.

    Discussion >
    Dans cette étude limitée en nombre d’échantillons, le

    recrutement a permis de recueillir des produits jugés “inhabituels“

    auprès de consommateurs avertis. Les rumeurs ou anecdotes d’adultération

    n’ont pas été confirmées.

    Conclusion >
    Nous pensons que ce travail doit être prolongé et élargi afin

    de documenter la nature des résines en circulation en France. La démarche

    de l’analyse et du rendu de résultat aux usagers reste à évaluer.
    Attached files Attached files
    This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.

  5. #5
    Experienced Psychonaut Quetzal's Avatar
    Join Date
    2008 May
    Posts
    1,978

    Re: L'étude de la semaine

    A propos de cette étude, en complète contradiction avec l'unique discourt habituel ("le shit est ultra coupé", jamais personne pour dire le contraire)
    Il y a d'une part les limitations de l'études (nb echantillons, etc)
    Mais d'autres part, une méconnaissance complète de la part des utilisateurs, du procesus de fabrication et des différent type de hashish
    Moi meme, je n'y connais pas grand chose
    Mais pour avoir quand meme produit le mien, je peux vous dire qu'on obtient parfois des résultat incomparable par rapport au marché noir (infiniment plus pure) MAIS AUSSI des produits très pauvres et peu savoureux! Et bien évidemment, je ne coupe pas mon propre hashich! Donc un hash mauvais qui défonce peu n'est pas forcèment coupé, de mon expérience personelle, ce qui va dans le sens de l'étude quand meme ^^
    This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.

  6. #6
    Experienced Psychonaut GuyGeorge's Avatar
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    3,000

    Re: L'étude de la semaine

    J'y ai jeté un coup d'oeuil, et c'est vrai que ça contredit totalement ce que tout le monde pense sur le sujet!Peut être qu'ils parlent d'une absence de coupe active, et pas de coupe neutre? (j'ai jamais cru que le shit était coupé a la cocaïne) En tout cas merci pour le partage, et pour tes observations personnelles!

    Une petite énumération de ce que peux apporter la méditation (je poste un lien linkant plusieurs "études", même si elles ne ressemblent pas a des études académiques, elles ont le mérite d'être très intéressantes)

    Vipassana Research Institute

    Et plus précisemment: Vipassana Research Institute

    1. Teaches one learns how to become a detached observer, keeping in mind the impermanence of feeling and sensation, happiness or unhappiness.

    2. Reduces tension and anxiety.

    3. Reduces violence and anger.

    4. Increases tolerance and understanding of difficult situations.

    5. Helps one to take appropriate decisions and action.

    6. Increases constructive activity.

    7. Increases work efficiency.

    8. Improves interpersonal relationships.

    9. Increases receptive, perceptive and cognitive abilities.

    10. Develops the habit of appropriate introspection.

    11. Helps one regain composure through facing and solving one's problems.

    12. Restores equilibrium by reducing stress and maximising the enjoyment of life. It may well offer a safe and plausible alternative to all forms of drug abuse.

    13. Improves communication.

    14. Encourages the resolution of emotional conflicts and allows for previously unacceptable aspects of the self to become integrated into the personality.

    15. Reduces the need for excessive sedation with tranquillisers.

    16. Normalises the sleep pattern.

    17. Enables one to feel fresh and alert.

    18. Gives one a feeling of inner happiness and lightness.
    Le principal désavantage de cette méthode (médiation pleine conscience, méditation vipassana...) pour le traitement des addictions, c'est qu'il doit s'adresser a des personnes hautement motivées. J'ai personnellement vu l'efficacité a mon très faible niveau de la méditation quand on a une folle envie de dope pour une raison X ou Y. Tu as la voie de la facilité, te calmer avec le toxique de ton choix, ou la voie difficile (mais incomparablement plus viable), se poser et observer patiemment ce qu'il se passe dans ton esprit, et avoir un réel soulagement de ton craving après une demie-heure. Je recommande vivement aux personnes avec des problèmes dans leur consommation d'essayer d'apprendre une de ces techniques. (c'est synergique avec une psychothérapie apparement, la psychothérapie aidant a comprendre consciemment la source de son stress, la méditation a dissiper le stress sans paroles [de façon viscérale]. Le même délire que les psychés, mais sans possibilités de badtrip, petit a petit)

    Une étude académique sérieuse sur le sujet:

    The present study evaluated whether Posttraumatic Stress Disorder (PTSD) symptom severity was associated with participation and treatment outcomes comparing a Vipassana meditation course to treatment as usual in an incarcerated sample. This study utilizes secondary data. The original study demonstrated that Vipassana meditation is associated with reductions in substance use. The present study found that PTSD symptom severity did not differ significantly between those who did and did not volunteer to take the course. Participation in the Vipassana course was associated with significantly greater reductions in substance use than treatment as usual, regardless of PTSD symptom severity levels. These results suggest that Vipassana meditation is worthy of further study for those with comorbid PTSD and substance use problems.
    Je conclurai par un avis personnel! Chaque personne prenant de la drogue dans un but d'expérimentation devrait (au nom de la RdR) aussi apprendre une technique naturelle (comprendre sans substances) pour pouvoir gérer les états/émotions négatives/difficiles que peuvent produire l'introspection par les hallucinogènes (faciliter l'intégration du matériel psychique refoulé révélé à la conscience) ou la consommation de substances addictives (minimiser les risques d'addiction). En gardant a l'esprit que certaines molécules psychédéliques sont aussi clairement addictives (je pense aux dissociatifs, MXE, Ketamine et consort...)

    En espérant que moins de jeunes fauves se niquent la santé et le mental par erreurs de jugement à cause de leur folle curiosité vis a vis de ces choses passionnantes que sont les substances psychoactives!
    Attached files Attached files
    Last edited by GuyGeorge; 17th November 2012 at 15:48.

  7. #7
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2012 Oct
    Location
    Belgium
    Posts
    28

    Re: L'étude de la semaine

    Rational_scale_to_assess_the_harm_of_drugs_(mean_physical_harm_and_mean_dependence)_fr.jpg

    J'ai trouvé cette image très intéressante!

    Et ensuite :
    L'ecstasy déclarée sans risque au Canada | Slate
    On savait déjà que l’ecstasy n'avait pas d'effet nocif sur le cerveau. Cette semaine, un officiel canadien a annoncé aux médias canadiens que l’ecstasy pure n’était pas dangereuse pour la santé, rapporte CBS.
    Franchement... c'est deux infos ont changé ma vision des choses

  8. #8
    Ji-doo
    Guest

    Re : L'étude de la semaine

    En même temps, il faut garder à l'esprit que l'étude dont tu parles est valable pour la MDMA pure (et pas les comprimés ou autres poudrasses coupées au speed et compagnie).Et pas de dégâts sur le cerveau ne signifie pas que niveau cardio c'est safe (valvulopathies)
    Quote Originally Posted by fab4598 View Post
    Heidi Connolly est le premier medecin à avoir travaillé sur les valvulopathies induites par les fenfluramines ( vous n'avez sûrement pas raté l'histoire du médiator? ), et elle a trouvé que la MDMA a les mêmes conséquences.
    plus d'infos ici:
    http://www.psychonaut.com/opiac%E9s-...ruction-2.html)

    (Ca parlait aussi de l'étude canadienne sur ce topic: http://www.psychonaut.com/salon-anno...au-canada.html)
    Last edited by Ji-doo; 18th November 2012 at 11:56.
    GuyGeorge and Acidbuzz like this.

  9. #9
    Experienced Psychonaut Quetzal's Avatar
    Join Date
    2008 May
    Posts
    1,978

    Re: L'étude de la semaine

    Quote Originally Posted by Bladinium View Post
    Rational_scale_to_assess_the_harm_of_drugs_(mean_physical_harm_and_mean_dependence)_fr.jpg

    J'ai trouvé cette image très intéressante!

    Et ensuite :
    L'ecstasy déclarée sans risque au Canada | Slate


    Franchement... c'est deux infos ont changé ma vision des choses
    Une étude est passée sur Lucid ya pas longtemps, précisant les risques de la MDMA, et ce dés une utilisation raisonnable (10 prises sur l'année)
    La science, ce ne sont pas des vérités, seulement des bonnes approximations... parfoi trompeuses.

    Et excuse moi, mais dans ton "graph", le cannabis crée plus de dépendance que le GHB, le LSD crée des dommages physiques... et depuis quand ces généralisations simplificatrices et réductrices sont elles interessantes?
    This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.

  10. #10
    Towelly
    Guest

    Re : Re: L'étude de la semaine

    Quote Originally Posted by Quetzal View Post
    La science, ce ne sont pas des vérités, seulement des bonnes approximations... parfoi trompeuses.
    C'est sur que si tu lis bêtement tu vas pas loin vu que le but de la science est aussi d'utiliser son cerveau.



    Et excuse moi, mais dans ton "graph", le cannabis crée plus de dépendance que le GHB
    Là je vois pas le problème avec cette "bonne approximation", développe si tu n'approuves pas.

  11. #11
    Experienced Psychonaut GuyGeorge's Avatar
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    3,000

    Re: L'étude de la semaine

    Héhé ça nous permet tout de suite de parler d'un point important des études! On peut trouver tout et son contraire, donc faut prendre les choses avec recul et ne surtout pas parier sa santé sur une unique étude! (enfin ça va sans dire ) Se méfier quand on est "rassuré" par une étude!

    Pour te répondre Bladinium j'ai lu une étude y'a pas longtemps disant que la MDMA était plus neurotoxique (produisait plus de stress oxydatif) que la methamphetamine. Cela dit, pour une utilisation récréative, la methamphetamine produit une addiction incomparablement plus forte que la MDMA, donc dans la réalité je pense qu'il est correct de dire que la MDMA est "moins risquée" sanitairement parlant! Ca dépend de comment les scientifiques interprètent l'étude, et si c'étais aussi simple y'aurai beaucoup moins de remises en questions et ça avancerai beaucoup plus vite^^

    Là je vois pas le problème avec cette "bonne approximation", développe si tu n'approuves pas.
    Un anxiolytique aussi puissant que le GHB est pour moi assurément plus addictif que le cannabis tissu! Sans parler des risques de dépendance physique, et que si t'es en manque physiquement, le produit deviens très neurotoxique par exitotoxicité!

    Une étude est passée sur Lucid ya pas longtemps, précisant les risques de la MDMA, et ce dés une utilisation raisonnable (10 prises sur l'année)
    La science, ce ne sont pas des vérités, seulement des bonnes approximations... parfoi trompeuses.
    Je suis pas d'accord avec toi Quetzal, j'ai l'impression que t'as d'emblée des doutes sur ce que peut apporter la science. La science apporte des données, qui sont juste ce qu'elles sont: des données. C'est l'interprétation qu'on en fait qui est le plus souvent erronée. Genre pour reprendre le graphique (qui l'as l'air quand même pas très scientifique), la place du GHB comparé au cannabis peut se comprendre si tu te place dans la tête d'un médecin d'il y a 20 ans. Le GHB pharmaceutique, t'en prend la dose recommandée, tu dort, tu te reprend la même, et basta. Aucune addiction psychologique à ça. Les malades peuvent arrêter le traitement d'un jour à l'autre, pas de dépendance physique ou psychique. Par contre quand tu réduit la dose de 4,5g prescrite habituellement (je sais pas si c'est encore prescrit comme ça, bref) et que tu prend mettons 2,5g, tadam là t'as un effet euphorique! Et ça deviens addictif, car euphorique, ça peut être sympa de l'être toute la journée! Dormir comme une masse, c'est sympa mais après une nuit de sommeil bien réparatrice, t'as envie de faire autre choses haha. Le médecin il avait raison, dans le cadre d'une utilisation médicale, le GHB provoque moins de dépendance que le cannabis. Mais si tu sort de ce cadre...
    Last edited by GuyGeorge; 18th November 2012 at 14:12.
    Psilosophia likes this.

  12. #12
    Guest
    Guest

    Re: L'étude de la semaine

    Moi je le trouves tres scientifique le tableau plein de grosses gomettes...

  13. #13
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2012 Oct
    Location
    Belgium
    Posts
    28

    Re: L'étude de la semaine

    Dans le graph, je ne pense pas que ce soit une étude juste scientifique, du moins juste basé sur la science! je n'ai pas plus d'info sur le graph, mais cependant si je me base sur mon vécu, les fumeurs de joint prone la légalité, il préfère même fumé un joint qu'une clope donc la conclusion du graph n'est pas fausse à mes yeux! Après dans le même raisonnement, quand quelqu'un prend du lsd, je doute qu'il en prenne 3 ou 4 par jours toute l'année... donc comparer au joint qui lui c'est 3 à 4 voir largement plus chaque jours et ça toute l'année, je pense effectivement que le joint est plus mauvais que le LSD sur le long therme!

    Oui je parlais bien de la MDMA Pure, dans l'étude réalisé le Dr. Perry Kendall précise bien que les résultats sont basé sur la MDMA pure, et non les Extas qu'il déconseille pour la simple et bonne raison qu'elle est souvent mélanger a des produits X! Il encourage la légalisation afin d'éviter les labos clandestint et donc proposé un produit pure aux consomateur. mais bon faudra encore attendre plusieur année avant d'avoir des Mdmashop ^^

  14. #14
    Towelly
    Guest

    Re : L'étude de la semaine

    Je suis pas d'accord avec toi Bibij, pour ma part je trouve le G très safe. Limite quand j'en prends j'ai pas l'impression de taper de la came.

    Je suppose que t'as deja lu des trucs dans le coin: Erowid GHB Vault : FAQ




    Donc bon avec quelques lectures on s’aperçoit très bien que le produit est quand même sans risque, après le soucis de l'utilisation est toujours le même mais j'en reste néanmoins convaincu.
    Et peut être qu'aussi tu en as abusé pas mal alors que perso j'ai pas eu d'ennuis à rester raisonnable.

    Tiens au passage ça me rappelle que Chapelier avait mentionné qu'il avait arrêté du jour au lendemain le G sans effets notoires, et je doute pas que son usage était aigu. [exemple non représentatif]


    Bon le but n'est pas de faire l'apologie de la molécule et il faut surtout rappeler qu'aucune drogue n'est un problème, seulement leur utilisation.
    Last edited by Towelly; 20th November 2012 at 11:37.

  15. #15
    Experienced Psychonaut GuyGeorge's Avatar
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    3,000

    Re: Re : L'étude de la semaine

    Hum chère serviette je crois que ce qui change beaucoup mon point de vue c'est que j'ai principalement consommé du GBL, et pas du GHB. Et c'est vrai que je dois pas avoir un regard objectif là dessus! Toi c'est plutot l'inverse?

    Bon le but n'est pas de faire l'apologie de la molécule et il faut surtout rappeler qu'aucune drogue n'est un problème, seulement leur utilisation.
    Je ne peux qu'approuver ce bon sens!

    En fait quand je parle de sa dangerosité, je veux surtout mettre l'accent sur le fait que le GBL n'est pas dutout pareil que du GHB pharmaceutique. Et tu as raison de donner ton avis, diaboliser une substance, même si c'est fait de façon inconsciente de part son vécu, c'est pas malin et ça désinforme! Cela dit faut quand même faire attention, je reste persuadé que ce produit est vicieux malgré qu'il ait un niveau de toxicité vraiment vraiment bas. C'est l'absence d'effets secondaires à moyen terme avec le GBL/GHB qui m'as poussé a binger avec, et qui te fou dedans dans le long terme. Car malgré qtout, une conso régulière de GHB te fait prendre gout a être défoncé, et si tu arrête et que tu fais la même avec d'autres produits, ça pardonnera beaucoup beaucoup moins!

    Pour ceux qui doutent encore de la possible addiction au GHB/GBL, il n'y a qu'a aller sur bluelight et se farcir le mégathread a ce sujet! C'est pas très glop! http://www.bluelight.ru/vb/threads/2...hdrawal-Thread
    Last edited by GuyGeorge; 20th November 2012 at 11:55.

  16. #16
    Freek tartopom's Avatar
    Join Date
    2012 Apr
    Location
    La 2,333e dimension
    Posts
    1,713

    Re: L'étude de la semaine

    Quote Originally Posted by Bladinium View Post
    Rational_scale_to_assess_the_harm_of_drugs_(mean_physical_harm_and_mean_dependence)_fr.jpg

    J'ai trouvé cette image très intéressante!

    Et ensuite :
    L'ecstasy déclarée sans risque au Canada | Slate


    Franchement... c'est deux infos ont changé ma vision des choses
    Attention avec ces tableaux fait par des huîtres trépanées... Le LSD est juste à côté des solvants, l'héroïne est excessivement éloignée du reste, l'alcool paraît somme toute pas trop dangereux, j'en passe et des meilleures. C'est un tableau récapitulatif des PREJUGES et des CLICHES, c'est tout. A bannir (pas toi bladinium hein, t'y es pour rien ^^).

  17. #17
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2012 Oct
    Location
    Belgium
    Posts
    28

    Re: L'étude de la semaine

    haa voilà j'ai trouvé la source : File:Rational scale to assess the harm of drugs (mean physical harm and mean dependence).svg - Wikipedia, the free encyclopedia

    Une échelle rationnelle d'évaluer le préjudice causé par la drogue. Source de données est le 24 Mars, 2007 Article: Nutt, David, Leslie A King, William Saulsbury, Colin Blakemore. "Développement d'une échelle rationnelle d'évaluer le préjudice causé par les drogues d'abus potentiel" The Lancet 2007; 369:1047-1053. ( PMID 17382831 ; doi : 10.1016/S0140-6736 (07) 60464-4 ) Les données contenues dans ce document est obtenu uniquement à partir des résultats du questionnaire provenant de deux groupes de personnes: les premiers composés du groupe national britannique de psychiatres consultants qui étaient le Collège royal des psychiatres 'enregistrer en tant que spécialistes en toxicomanie, tandis que le second composé de personnes ayant une expérience dans l'un des nombreux domaines de la toxicomanie, allant de la science chimie, la pharmacologie et médecine légale, à travers la psychiatrie et d'autres spécialités médicales, y compris l'épidémiologie, ainsi que les services judiciaires et policières, les experts ne sont pas nommés et ont été choisis par les auteurs. Il s'agit d'une source tertiaire (voir la politique sur Wikipedia primaires, secondaires, tertiaires sources ), car elle résume l'opinion des experts en la matière (qui sont des sources secondaires) sans aucune référence directe à des sources primaires. Les données ont été la première fois en annexe 14 du «Classification des médicaments: fabrication d'un hachage de celui-ci?" [1] J'ai fait la version la svg de l'image: 20drugs.gif.
    Article: [2]

  18. #18
    Experienced Psychonaut Quetzal's Avatar
    Join Date
    2008 May
    Posts
    1,978

    Re: Re : L'étude de la semaine

    Je n'ai pas fait d'analyse poussée sur la dépendance au GHB, mais les retours sur les forums, c'est en effet vraiment pas "glop" pour reprendre les mot de bijord!

    Et je paye un carton à celui qui me démontre que le GHB est moin addictif... que le LSD ! faut pas se foutre du monde quand meme
    This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.

  19. #19
    Skilled Psychonaut panoramixx's Avatar
    Join Date
    2012 May
    Posts
    579

    Re: L'étude de la semaine

    Le tableau a gomette me parait quand meme etrange (place de l'alcool et de la c par exemple).

    Le probleme avec ce genre de document c'est qu'il est trop vulgarise. De quel type de conso parle t'on (episodique, chronique), quelle dose, quelle type de dependance, quels types de dommages (court ou long terme, reversible ou non, ....), rapidite de l'addiction, etc....

    Je ne crois pas qu'on puisse serieusement reduire les drogues, leurs risques et leur usage a un simple tableau a double entrée.....

    Comme il s'agit d'un domaine sensible, la nature du commanditaire des etudes explique bien souvent l'orientation des resultats.....
    5tr4t0 and dodo le fou like this.

  20. #20
    Experienced Psychonaut GuyGeorge's Avatar
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    3,000

    Re: L'étude de la semaine

    Un cas de syndrome sérotoninergique avec du MDPV. (uniquement)
    Eight
    hours after her arrival, she became severely agitated, started
    hallucinating, and developed a temperature of 104.2°F, with a
    blood pressure of 152/85 mm Hg and pulse rate of 130 beats/
    min. She received a total of 13 mg of lorazepam and 5 mg of
    diazepam, without improvement of her symptoms.
    Although no literature specifically implicates MDPV in
    serotonin syndrome, case reports have described serotonin
    syndrome associated with the structural analogues of MDPV,
    including MDMA5 and mephedrone.6 In studies of rat brain
    synaptosomes, phenethylamine derivatives, including
    mephedrone and methylone, were shown to inhibit reuptake of
    serotonin and stimulate its release.7,8 Although pharmacologic
    data of MDPV are incomplete, many postulate that, according
    to existing studies, phenethylamines marketed as bath salts have
    properties similar to both stimulants and MDMA.9,10
    The limitations of our study include those inherent to a single
    case report in that causality cannot be definitively determined. In
    addition, other processes such as delirium tremens and coingestion
    of citalopram (not tested in the drug panel) cannot be absolutely
    excluded. However, according to her history we believe that these
    had minimal or no contribution to her presentation. Also, the
    duration of her course may be related to prolonged effect of
    MDPV, the additive effect of the fentanyl, or her inhospital
    complications. It is difficult to draw conclusions about the duration
    of serotonin syndrome associated with MDPV because of these
    confounders.
    On apprend pas mal de choses sur le syndrome sérotoninergique, et apparemment ils ont classé sa réaction dans ce cas là. Le MDPV aurai donc une action sérotoninergique comme le ferai penser sa molécule présentant un pont diméthoxy (comme la MDMA et beaucoup des sérotoninergiques?)??? Vous en saurez plus, après la prochaine pub! Haha.

    Ah et j'ai appris sur ce document aussi que le fentanyl pourrai être un sérotoninergique tout comme le tramadol (a déjà causé des syndromes sérotoninergique). Du coup je me sent grave con d'avoir essayé de rajouter un peu de fentanyl en descente de méthylone y'a un ou deux ans. Ca doit être superdangereux a prosterioris. Putain merci dieu, sans ma peur panique de la drogue en général qui me fait y aller très très doucement dés que je connais pas un produit, je préfère pas penser a ce que ça aurai donné... Drogué paranoïaque et hypochondriaque, un métier d'avenir!

    This patient also received fentanyl early during her
    hospitalization, which has been implicated in serotonin
    syndrome in case reports, usually in combination with other
    serotonergic medications
    .11-13 Fentanyl and other
    phenylpiperidine opioids such as meperidine and tramadol
    appear to be serotonin reuptake inhibitor
    s.14 Further, an animal
    study suggests that fentanyl increases serotonin release in the
    dorsal raphe nucleus.15 We believe that this patient experienced
    clinical worsening of her serotonin syndrome related to MDPV
    because of the addition of fentanyl.
    On
    her arrival to the ICU, a fentanyl infusion at 100 g/hour was
    added for sedation and analgesia.
    C'est bizzarre quand même, même si le fentanyl avait pas d'action sur la sérotonine, mettre un patient sous fentanyl pour le sédater alors que c'est un opiacé surpuissant, faut oser quand même. T'es médecin, t'as un speedhead qu'arrive en presque OD, tu demande direct à l'infirmière de lui shooter 100mg de morphine pour le sédater? Laul. J'aurai peur de la potentialisation de malade que ça pourrai faire. En même temps les benzodiazépines avaient pas l'air de faire grand chose, ce qui correspond aux 2/3 reports qu'il y a eut sur le forum, quand tu prend une (trop) grosse dose de MDPV, les benzos suffisent presque pas a calmer le truc. Ca a l'air de casser le mythe comme quoi les speeds balls sont cardiotoxiques (je parle pas du risque accru d'overdose par masquage des effets et tout). Bref ce document soulève plus de questions qu'autre chose haha!
    Attached files Attached files
    Last edited by GuyGeorge; 22nd November 2012 at 17:09.

  21. #21
    Câlinaute Xyro's Avatar
    Join Date
    2012 Sep
    Location
    Dans le dissocéan
    Posts
    719

    Re: L'étude de la semaine

    Un peu de recherche sur Wikipedia indique les sources de ce graphique carré : http://dobrochan.ru/src/pdf/1109/lancetnorway.pdf (page 5)

    Les dommages physiques sont donc une moyenne de dommages immédiats :

    "Three separate facets of physical harm can be identified. First, acute physical harm—ie, the immediate effects (eg, respiratory depression with opioids, acute cardiac crises with cocaine, and fatal poisonings). The acute toxicity of drugs is often measured by assessing the ratio of lethal dose to usual or therapeutic dose. Such data are available for many of the drugs we assess here.5–7 Second, chronic physical harm—ie, the health consequences of repeated use (eg, psychosis with stimulants, possible lung disease with cannabis). Finally, there are specific problems associated with intravenous drug use. "
    Et la dépendance est évaluée selon trois paramètres : l'intensité du plaisir, la dépendance physique et la dépendance psychologique.

    On trouve également dans cette étude des scores de "dangerosité sociale", car la drogue c'est mal m'voyez.




    Mais voici un graphique que je trouve plus pertinent.
    La dépendence est toujours en ordonnées, mais ce coup-ci on trouve le rapport dose active/dose létale en abscisses.

    Ce tableau ne tient pas compte d'un usage répété, mais donne une bonne indication du potentiel toxique des molécules.


    Source
    Last edited by Xyro; 22nd November 2012 at 18:52.
    Neuronal and TristesPsycho like this.
    Let it flow =^ω^= | Faire du forum en trois points : être bienveillant, conseiller sans juger, s'attaquer à l'argument plutôt qu'à la personne.
    Ma vie de drogué : [LSA] [LSD (1)]
    [Truffes] [2C-B] [LSD (2)] [2C-D] [TAG] [LSD (3)] [AL-LAD] [MXE] [2C-C] [Petit guide du bruit]

  22. #22
    Not For Human crew 5tr4t0's Avatar
    Join Date
    2009 Aug
    Location
    dans les Enfers Diaboliques de Satan le Malin
    Posts
    3,888

    Re : L'étude de la semaine

    Bah alors bibij, t'as pas cooké ton GBL en GHB ? Fainéant va ^^ !
    =>Not For Human<=

    On ne peut être fier que de ce qu'on a choisi


  23. #23
    Skilled Psychonaut Guidob's Avatar
    Join Date
    2012 Jul
    Posts
    380

    Re : L'étude de la semaine

    Le dernier tableau est intéressant, mais c'est quoi l'unité de l'axe des abscisses ? Parce que là je suis perdu quand je vois les différentes doses. D'ailleurs, les points dans le tableau, en abscisse, ils correspondent à la dose quoi ? Active ? Létale ? C'est ... spécial quand même.
    "Fais des bulles petit, fais des bulles."

  24. #24
    Skilled Psychonaut K-lu-met's Avatar
    Join Date
    2011 Oct
    Posts
    309

    Re : L'étude de la semaine

    Quote Originally Posted by Guidob View Post
    Le dernier tableau est intéressant, mais c'est quoi l'unité de l'axe des abscisses ? Parce que là je suis perdu quand je vois les différentes doses. D'ailleurs, les points dans le tableau, en abscisse, ils correspondent à la dose quoi ? Active ? Létale ? C'est ... spécial quand même.
    L'unité de l'axe des abscisses si j'ai bien compris c'est le ratio dose active/dose létale.

  25. #25
    Experienced Psychonaut
    Join Date
    2009 Apr
    Location
    Loin . . ........Tres Loin
    Posts
    1,828

    Re: L'étude de la semaine

    Une petite étude comparative entre la MDMA, la Méphédrone, et l'amphétamine :

    http://inef.ie/documents/Mephedrone.pdf

    La MD' c'est pas la reine des Putes ! (et merci a mon p'tit coquin qui m'avait filé cette étude )
    Chandly and FlexKHRS like this.
    Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA

  26. #26
    Experienced Psychonaut GuyGeorge's Avatar
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    3,000

    Re: Re : L'étude de la semaine

    Quote Originally Posted by 5tr4t0 View Post
    Bah alors bibij, t'as pas cooké ton GBL en GHB ? Fainéant va ^^ !
    Si mais pas directement (attendu presque 2 ans), grossière erreur! Je conseillerai de jamais prendre de GBL pour ceux qui sont intéressé au GHB/GBL, uniquement du GHB, et ce dés le début!

    (mais ouais jchui un gros fainéant^^)

    @Paralel: Merci pour ton étude très intéressante! Action semblable à l'amphetamine sur la dopamine, à la MDMA sur la sérotonine, couplé a une demie-vie ridiculement courte, et des métabolites cardiotoxiques et vasoconstricteur qui restent taquet de temps dans ton organisme, c'est l'orgie ce méphédrone.^^
    Last edited by GuyGeorge; 26th November 2012 at 15:17.

  27. #27
    Experienced Psychonaut GuyGeorge's Avatar
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    3,000

    Re: L'étude de la semaine

    Article récent qui parle de la neurotoxicité de la MDMA, qui viendrait principalement de ses métabolites et non pas de la MDMA en elle-même!

    "Ecstasy" (3,4-methylenedioxymethamphetamine or MDMA) is a widely abused recreational drug, reported to produce neurotoxic effects, both in laboratory animals and humans. MDMA metabolites can be major contributors for MDMA neurotoxicity. This work studied the neurotoxicity of MDMA and its catechol metabolites, α-methyldopamine (α-MeDA) and N-methyl-α-methyldopamine (N-Me-α-MeDA) in human dopaminergic SH-SY5Y cells differentiated with retinoic acid and 12-O-tetradecanoyl-phorbol-13-acetate. Differentiation led to SH-SY5Y neurons with higher ability to accumulate dopamine and higher resistance towards dopamine neurotoxicity. MDMA catechol metabolites were neurotoxic to SH-SY5Y neurons, leading to caspase 3-independent cell death in a concentration- and time-dependent manner. MDMA did not show a concentration- and time-dependent death. Pre-treatment with the antioxidant and glutathione precursor, N-acetylcysteine (NAC), resulted in strong protection against the MDMA metabolites' neurotoxicity. Neither the superoxide radical scavenger, tiron, nor the inhibitor of the dopamine (DA) transporter, GBR 12909, prevented the metabolites' toxicity. Cells exposed to α-MeDA showed an increase in intracellular glutathione (GSH) levels, which, at the 48h time-point, was not dependent in the activity increase of γ-glutamylcysteine synthetase (γ-GCS), revealing a possible transient effect. Importantly, pre-treatment with buthionine sulfoximine (BSO), an inhibitor of γ-GCS, prevented α-MeDA induced increase in GSH levels, but did not augmented this metabolite cytotoxicity. Even so, BSO pre-treatment abolished NAC protective effects against α-MeDA neurotoxicity, which were, at least partially, due to GSH de novo synthesis. Inversely, pre-treatment of cells with BSO augmented N-Me-α-MeDA-induced neurotoxicity, but only slightly affected NAC neuroprotection. In conclusion, MDMA catechol metabolites promote differential toxic effects to differentiated dopaminergic human SH-SY5Y cells.
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23194825

    J'y ai pas accès malheureusement.

  28. #28
    Experienced Psychonaut GuyGeorge's Avatar
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    3,000

    Re: L'étude de la semaine

    Avec mes exams j'ai pas eut trop le temps de geeker sur pubmed, mais y'a une étude super intéressante qu'est sortie y'a pas longtemps!

    Fourteen substances fromtheclassofdrugssometimesknownas‘‘legalhighs’’w erescreenedagainsta
    batteryofhumanreceptorsinbindingassays,andtheirpot enciesasinhibitorsofmonoamineuptake
    determinedinfunctionalinvitroassays.Thirteenofthet estsubstancesactedasinhibitorsof
    monoamineuptakeatsubmicromolarconcentrations,inclu ding9potentinhibitorsofthedopamine
    transporter(DAT),12potentinhibitorsofthenorepineph rinetransporter(NET)and4potentinhibitorsof
    theserotonintransporter(SERT).Sevencompoundsacteda ssubmicromolarinhibitorsofbothDATand
    NET,andthreesubstances1-(benzofuran-5-yl)propan-2-amine(5-APB),1-naphthalen-2-yl-2-pyrrolidin-
    1-ylpentan-1-onehydrochloride(‘‘naphyrone’’)and1-naphthalen-1-yl-2-pyrrolidin-1-ylpentan-1-one
    hydrochloride(‘‘1-naphyrone’’)weresubmicromolarinhibitorsofallthreem onoaminetransporters.
    Therewasalackofcorrelationbetweenresultsoffunction aluptakeexperimentsandinvitrobinding
    assaysforthemonoaminetransporters.Therewasalsonoco rrelationbetweenthehumanbehavioral
    effectsofthesubstancesandtheresultsofbindingsassay sforarangeofreceptortargets,although
    1-(benzofuran-5-yl)propan-2-amine(5-APB),1-(benzofuran-6-yl)propan-2-aminehydrochloride(6-APB)
    and5-iodo-2,3-dihydro-1H-inden-2-aminehydrochloride(5-iodo-aminoindane)exhibited o100nM
    affinitiesfor5HT2B and a2C receptors.Functionalassaysrevealedthat5-APBand6-APBwerepotentfull
    agonistsat5HT2B receptors.
    Je l'ai pas encore parcourue mais ça parle entre autre de 5 et 6-APB et de leur pharmacologie, donc je pense que ça va en intéresser certains! (désolé pour l'abstract y'a un bug avec les espaces mais pas le temps de tout réespacer je ferai ça plutard...)
    Attached files Attached files
    Last edited by GuyGeorge; 9th January 2013 at 12:02.
    Ji-doo and Sludge like this.

  29. #29
    Experienced Psychonaut superflu's Avatar
    Join Date
    2011 Sep
    Location
    73 motherfucker
    Posts
    1,323

    Re: L'étude de la semaine

    C'est dommage j'arrive pas à piger comment fonctionne le tableau avec les valeurs des actions sur les différents récepteurs...

    De ce que je vois la MPA aurait une action sérotoninergique? --> >10000 ??? Ce serait supérieur à l'action de la MDMA sur les recepteurs séroto??

    Ca m'étonnerai du coup si quelqu'un sait lire ces trucs, je suis preneur.
    Jack. Jack my Body.

  30. #30
    Skilled Psychonaut K-lu-met's Avatar
    Join Date
    2011 Oct
    Posts
    309

    Re : L'étude de la semaine

    Moi non plus j'y piges pas grand chose mais si je comprend bien (arrêtez moi si je me plante) c'est l'effet agoniste qui est mesuré ici et étant donné que l'action de la MDMA sur le système sérotoninergique est principalement du à l'inhibition de la recapture de la sérotonine, il manque des données pour comparer la "puissance" des différentes molécules.
    J'ai bon ?

    Edit: Je lis un peu et en fait je crois que c'est l'effet/dose qui est mesuré, même si ça me semble étrange que la MPA soit à ce point plus potente que la MD.
    Last edited by K-lu-met; 9th January 2013 at 17:20.

Page 1 of 7 12345 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •