Page 1 of 7 12345 ... LastLast
Results 1 to 30 of 198
Like Tree57Likes

Thread: Psychédéliques et jeune âge

  1. #1
    DasFrog
    Guest

    Psychédéliques et jeune âge

    [Note aux mineurs s'interrogeant sur les psychés : Ce forum est interdit aux mineurs pour des question légales et parce qu'il est admis par tous qu'un consommation trop tôt est nocive. Renseignez-vous et considérez les conseils de ceux qui consomment et de fait connaissent ces substances. Si vous n'êtes toujours pas convaincus et décidez de vous lancer, renseignez-vous, lisez, et ne prenez pas votre santé physique et mentale au léger. On ne parle pas de chocolat ici .]

    Il y a eu plusieurs cas ces derniers temps de mineurs venant sur le forum en quête de renseignements pour essayer les psychédéliques.

    En général ils prennent mal les réponses, quasi tout le temps négatives (il y a des exceptions rafraîchissantes). Et finalement est-ce que ce n'est pas presque pire parce qu'ils risquent de se dire "bande de vieux cons" puis vont essayer ça dans leur coin et se payer une potentielle zoli claque, sans parler des soucis de santé & autres. Ce qui est en gros ce que la RDR veut éviter.
    Du coup je me disais (7 ans d'études pour ça :p ) qu'il pourrait être intéressant de réunir ici les raisons et pourquoi pas les expériences personnelles qui expliquent que les prises de psychédéliques (entre autres) sont à proscrire avant un certain âge et un certain développement physique. Ça éviterait en plus les débats, parfois stériles, dupliqués à différents endroits.
    Si vous pensez que ce topic n'est pas utile ou qu'on ne devrait juste pas parler du cas des mineurs ici, faites le savoir, je le prendrai pas mal .

    S'il y a en plus des études scientifiques/médicales qui viennent se glisser dans le tas, c'est d'autant mieux .

    Je commence en citant quelques réponses construites pour décourager une prise trop jeune, ou en tout cas encourager une grande prudence (je coupe un peu pour garder l'essentiel).
    Ces posts sont issus de topics créés par des mineurs demandant des renseignement pour une première expérience et dans un des cas sur les éventuelles répercussions sur la santé.

    Quote Originally Posted by Drymeen
    [...] oui 16 ans c'est jeune. De plus le forum est réservé aux personnes majeures de part le contenu et le fait que prendre un psychédélique est mine de rien, se sentir capable de gérer une lourde responsabilité pendant les X prochaines heures.
    Les psychotropes ne sont pas un jeu ou quelque chose à prendre à la légère, encore plus à 16 ans, quand ton cerveau n'a pas encore fini de se développer. Chaque fois que tu consommes un produit "dur" c'est mettre sa santé mentale et physique sur la sellette, avec risques et périls assumés, et de préférences connus au préalable.

    De plus, je me permet de te déconseiller formellement les "herbes légales" qui contiennent des produits parfois très toxiques et dangereux non seulement sur le court terme, mais aussi sur le long terme. Jeune_Peyotl pourra te confirmer ça si ça peut te décourager.
    Les champignons sont une expérience intense qui peu radicalement changer ta personnalité, encore une fois, plus encore pour quelqu'un qui n'a pas son cerveau et son mental adulte...

    En résumé, je te conseillerais d'attendre quelques années [...] Si malgré tout tu décide de faire des expériences, arranges toi pour te renseigner au MAXIMUM sur les effets court terme/long terme, et tout ce que peu engendrer le produit que tu t’apprête à consommer. Pour tout ce qui est hallucinogène, ne prends jamais ceux ci seul la première fois, arranges toi pour avoir un "sitter", ou gardien, déjà expérimenté avec le produit (3 prises c'est pas être expérimenté) qui saura gérer ton hypothétique bad.

    Fais attention à toi... Nous sommes plusieurs sur le forum à avoir fait les frais d'un début de consommation de psychédéliques trop tôt, et c'est pas tout rose tous les jours.
    Souffrance personnelle/mal dans la peau = pires conditions pour prendre des psychés. (J'ai toujours l'image des psychés qui multiplie les émotions déjà présentes, alors si c'est pas rose, ça risque de tourner au noir intégral.)
    Quote Originally Posted by mister_x
    "Sachez juste que je ne suis pas une gamine, que je n'en ai jamais été une, et je me fiche de modifier a outrance ma personnalité, car sans ca je suis condamnée a subir celle que je connais si bien, et qui me fait tant souffrir."

    Ca par exemple je dirais pas que c'est spécialement l'esprit dans lequel doivent etre considéré des psychédéliques.. mais bon...
    Quote Originally Posted by 5tr4t0
    Bon tu es mineur, je vais être direct : ne prend pas de psychotropes.
    Pourquoi? Parce que le développement psychique (voire neuronal) est très important jusqu'à la majorité environ. Toute prise de psychotrope risquerait de fragiliser ta psyché et pourrait éventuellement favoriser l'apparition de troubles psychiatriques si tu consommes plus que de raison avant d'avoir atteint ta maturité psychologique (qui a lieu grosso modo vers l'âge légal, quoique cela peut varier drastiquement d'une personne à une autre, j'en conviens).
    Quote Originally Posted by StrandeDays
    +1, je penses que l'on ne le repetera jamais assez : la prise de substances, surtout psychédéliques, est vraiment conseillée une fois majeur, car tu pourrais vraiment voir ton équilibre psychique être bousculé et changé à vie. Il est à mon avis nécessaire d'attendre d'avoir atteint une certaine maturité avant de faire joujou avec ton cerveau...

    En fait, même pas besoin d'avoir d'études sous le coude, un simple petit sondage sur ce même forum suffirait à se rendre compte que bon nombre d'utilisateurs de psychés étants adolescents regrettent amèrement de ne pas avoir attendu ce fameux équilibre psychique, résultat : beaucoup ont subis de bons traumatisme qui maintenant les "interdisent" (souvent à vie) de consommer ce genre de substances...

    Après personne ne peut t'en empêcher, mais j'espère que tu sauras faire les bons choix et y aller tranquillement, pas à pas, sans sauter les étapes, histoire de ne pas foutre le bordel dans ta tête et pouvoir profiter plus tard pleinement des "pouvoirs" de ces substances magiques et/ou maléfiques :wink: Et c'est vraiment pas en position de "vieux routard" ou "vieux con" que je te dis ça, personnellement j'ai fais ces conneries et les regrettes maintenant.
    Quote Originally Posted by Drymeen
    Je t'arrête de suite. Je suis aussi enfant précoce. Mes premiers prods ça a été à 14 ans. Un an d'avance + fin d'année=classe de 16-18 ans. Je traînais avec des gens plus âgés que moi et ça m'a influencé. Et je confirme ce qui a été dit au dessus. On est pas prêts. J'ai commencé à me sentir réglo avec ma conso vers mes 17 ans et demi-18 ans, et j'étais déjà sacrément expérimente avec certains produits, sans pour autant avoir appris à les apprécier à leur juste valeur, contrairement à maintenant. Auparavant je jouais à la roulette russe. L'instabilité de l'immaturité et les changements d'état d'esprit dus à l'adolescence font que tu as beaucoup trop d'aléas quand tu prends quelque chose. J'suis parti en vrille plus d'une fois et je suis totalement bloqué sur certains produits (DXM). La dernière fois que j'ai réessayé (cette semaine) j'ai eu une crise de vomissement et d'angoisse assez violente.

    De plus, enfant précoce=psyché souvent hyper sensible et bien moins stable que la moyenne.

    Fais attention à toi. C'est con de se bousiller la vie avec quelque chose dont tu pourrais éventuellement profiter d'ici quelques années.
    Quote Originally Posted by Roofie
    [...] A un âge où ton cerveau n'est pas "mature" (bon après c'est difficile à définir, vu que comme je l'ai dit ça évolue sans cesse), prendre une substance qui va modifier le fonctionnement de tes neurones peut perturber cette mise en place. Particulièrement le DXM, un antagoniste NMDA, je pense, car ça joue sur le glutamate qui est le neurotransmetteur "basique" du cerveau, et surtout les neurones au glutamate sont les plus "modelables", que tu trouves dans l'hippocampe, le cortex, et pas mal de machins sous-corticaux, globalement la mémoire, la réflexion et des trucs plus "instinctifs", partout donc. Bref en jouant avec un récepteur qui est si important pour la plasticité neuronale, j'en sais rien j'ai pas cherché de littérature là-dessus, mais je pense que ça doit pas aider au bon développement.
    Après c'est valable pour tous les psychoactifs, dès lors que tu modifies le fonctionnement d'un circuit, il se développera pas de la même manière.
    Quote Originally Posted by Quetzal
    Un autre point important, outre la maturité mentale et physique, c'est que c'est une periode truffée de choix capitaux!
    Tu va devoir choisir des études, changer de vie, au final, c'est sans doute le moment (un peu avant et aprés la maturité) ou le plus de gens "foirent"... se perdent dans leur projet et n'arrivent a rien. Vrai non?
    Mauvaise idée de t'encombrer de choses qui t'apparaitront tellement essentielle (qui le sont a mes yeux également), comme l'essence de toi même, ta relation au monde et sa complexité...

    J'ai commencé par un peu de salvia a 20 ans, pour tester divers psychés depuis, trés prudemment. Et je ne regrette absolument rien! comme tout les autres au dessus! Si tu te crois mature, prouve le en écoutant des conseils tous argumentés et convergent, et pas en le faisant qu'a ta tête. Cela serait une preuve que tu n'es pas pret.
    Complétez, argumentez, niez, apportez votre touche quoi.
    Last edited by 5tr4t0; 18th December 2013 at 13:59.
    psylofun likes this.

  2. #2
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    tadlian, Bozi and ostream like this.

  3. #3
    Drymeen's Avatar
    Join Date
    2011 Jan
    Location
    Dans la 4ème dimension.
    Posts
    680

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Quote Originally Posted by Quant
    Je suis dans une situation vraiment déprimante là desuite, et tu viens de me faire taper un fou rire génial. J'en ai mal au bide et les larmes aux yeux. Merci !

    Sinon pour revenir au topic j'ai déjà dit ce que j'avais à dire sur ça. En regardant dans le passé on se rend compte de la dangerosité des expériences jeune.
    Hypnoziss likes this.
    Comme tu l'as sans doute deviné, l'anomalie est systémique.

  4. #4
    DasFrog
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Oui, d'ailleurs tes posts sont parmi les plus "solides" .

    Euh, une partie de mon cerveau doit être à la pause café parce que ces belle et néanmoins mystérieuse touche E ne sonne aucun alarme en mon pauvre être... Normal ou c'est moi ?

  5. #5
    Drymeen's Avatar
    Join Date
    2011 Jan
    Location
    Dans la 4ème dimension.
    Posts
    680

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Je te laisse chercher le plaisir de la découverte sera d'autant plus grand.

    Bon allez un indice. Recherche à la fin de ton premier post
    Comme tu l'as sans doute deviné, l'anomalie est systémique.

  6. #6
    DasFrog
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Ohhhhh.

    Maintenant je rigole ^^.

  7. #7
    Towelly
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Y'a écrit "Psychédéliques et jeune âge", mais c'est valable pour n'importe quel drogue je trouve.

    Jeune + drogue ça fait pas bon ménage, à la limite le café ou les chocapic
    Bobby Tchang likes this.

  8. #8
    Molecula Lysergic Ubik012's Avatar
    Join Date
    2008 Jul
    Location
    Inside the Distorsion, in front of the Crysta/
    Posts
    2,819

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Moi ça m'a beaucoup aidé.. ( :arrow: je sors..)
    Mais ça a changé ma vie, et ça aurait pu etre pour le pire, un ami lui n'a pas supporté son premier trip.. Il nous a toujours fait peur depuis, et il n'est vraiment plus le même.
    ..; ça me fait chier je sais pas quoi dire. Ou comment l'exprimer. Je sais pas bordel
    éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

    L'Oeil et La Synchro...Là où Chill Ubik//

    Anyway, we know/

    Tout est sublime. Tout est drôle.
    Here's the key.
    Tout est Touts-Possibles.
    éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...

  9. #9
    Experienced Psychonaut Quetzal's Avatar
    Join Date
    2008 May
    Posts
    1,978

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Merci Frog pour l'initiative !
    Trés bien pensé, parce que ca me soulait la derniere foi de devoir (bon, je le fais volontairement ... mais QD MEME ! ) retaper les meme arguments!
    On pourra directement rediriger, en essayant de le faire assez "intelligement" pour que ces nos petits le LISE ENTIEREMENT ! il faudrai que les membres ne soient pret a discuter qu'une foi celà fait!
    This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.

  10. #10
    Drymeen's Avatar
    Join Date
    2011 Jan
    Location
    Dans la 4ème dimension.
    Posts
    680

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Peut être faire un sticky pas que dans la RDR ?
    Comme tu l'as sans doute deviné, l'anomalie est systémique.

  11. #11
    DasFrog
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    J'essayerai de monter les arguments au fur et à mesure dans le post initial, comme ça les flemmards n'auront pas d'excuse :p .

    Et pourquoi pas le sticky, j'attends de voir un peu ce que disent les autres.

    Et en fait j'ai mis psychédéliques parce qu'on parle surtout de ça, mais oui, je pourrais changer le titre... J'me tate ^^.

  12. #12
    Drymeen's Avatar
    Join Date
    2011 Jan
    Location
    Dans la 4ème dimension.
    Posts
    680

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Quote Originally Posted by TexFrog
    J'me tate ^^.
    Pervers.
    Comme tu l'as sans doute deviné, l'anomalie est systémique.

  13. #13
    DasFrog
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Toujours :p .

    Et en fait je trouve le mot psychédélique moins rébarbatif dans ce titre que drogue. En me mettant à la place de celui qui va lire ça, je me dis "Pffff, encore un post à la con sur les dangers des drogues" alors que psychédélique, ça fait déjà plus ciblé.
    En plus, beaucoup de mises en garde ont pour sujet les trips et leur influence. Trip comme on l'entend ici c'est quand même une caractéristique des psychés, non ?

    Enfin c'la dit, oui drogue+mineur=mauvaise idée, bien sûr.

    J'me tâte encore...

  14. #14
    Towelly
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Le monsieur se tâte

  15. #15
    Improving Psychonaut elpayot's Avatar
    Join Date
    2010 Dec
    Location
    hamac
    Posts
    68

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    J'avais lu dans un magazine (Sciences et avenir) que les scientifiques estiment 4 ages au cerveau:
    -Enfant (0 > 10ans)
    -Adolescent (10 > 20ans)
    -Adulte (20 > 50?60?)
    -Vieux ! (désolé)

    Mais attention cet age ne correspond pas du tout à un état d'esprit, mais à une composition bien physique des neurones, à un agencement particulier qui varie avec l'age: les synapses et tout le bordel.

    En gros enfant les neurones sont très réceptifs, on apprend
    Ado, on perd les facultés qu'on utilise pas et on améliore les autres, les neurones se spécifient d'une certaine manière, c'est l'époque ou ils sont le plus fragile, ou l'individu est le plus sujet aux émotions fortes etc..
    Adulte, euh, on se sert de ça tête ?

    Bref, selon ces braves scientifiques, si on (nous sur ce forum) demande aux "jeunes", de moins de 18ans, de ne pas consommer de drogues a cause du fonctionnement de leur cerveau, c'est parce qu'il n'est pas encore "formé" a l'age adulte, qui s'atteint vers 20 ans (l'âge légal n'est donc pas tout a fait le bon)
    En fait bien que le corps soit souvent adulte vers 17ans, le cerveau lui ne l'est qu'un peu plus tard, et consommer des drogues (alcool compris) avant cette majorité est encore plus nocif pour le cerveau futur.

    En gros une fois 20ans passé on a le cerveau bien solide prêt a affronter la vie a élever des enfants etc,
    alors qu'à 16-17 ans, et même 18ans on est encore en voie de développement et pas encore prêt a résister aux vilaines molécules.

    A Bon entendeur.
    On ne peut pas faire d'écologie en évacuant le spirituel, le sacré dans l'approche de la Vie.
    Pierre Rabhi

  16. #16
    Xon
    Xon is offline
    Xon's Avatar
    Join Date
    2009 Feb
    Location
    Par delà l'arc en ciel
    Posts
    1,796

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Ui c'est un peu la base de notre raisonnement concernant les "jeunes" ^-^
    - La réalité est une cuvette de chiotte dans laquelle on plonge régulièrement la tête.. C'est pour notre bien. -

  17. #17
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Il est pas encore sticky ce topic?

  18. #18
    Xon
    Xon is offline
    Xon's Avatar
    Join Date
    2009 Feb
    Location
    Par delà l'arc en ciel
    Posts
    1,796

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    J'me suis permis.

    Et je propose de le mettre en link dans les règles du forum
    - La réalité est une cuvette de chiotte dans laquelle on plonge régulièrement la tête.. C'est pour notre bien. -

  19. #19
    CheesePizza
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Je voudrais ajouter que si les mineurs sont fragiles faces aux drogues, c'est encore pis avec les nouvelles drogues.
    Ba oui, un jeune en manque de defonce n'a que rarement un plan cocaïne ou LSD alors il Twitte, il surf et tombe sur :

    3-Trifluoromethylphenylpiperazine


    Et il se dit "oua trop cool" et enfait NON, ce n'est pas trop cool. Deja se mettre de la coke à 16ans c'est se prévoir un petit décompensage en bonne et due forme vers 30 balais mais se foutre des monstres comme ceux que sortent ces ***** de RC-shops c'est se prévoir une mort eventuelle ou de lourds soucis neurologiques.

    Ba ouais, drogue moins bien ne veut pas dire drogue moins risquée. Se péter le crâne pour un effet minable, bien un truc de jeune ca

  20. #20
    Experienced Psychonaut
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    4,521

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Quote Originally Posted by ChapelierFou
    Et il se dit "oua trop cool" et enfait NON, ce n'est pas trop cool. Deja se mettre de la coke à 16ans c'est se prévoir un petit décompensage en bonne et due forme vers 30 balais mais se foutre des monstres comme ceux que sortent ces ***** de RC-shops c'est se prévoir une mort eventuelle ou de lourds soucis neurologiques.

    Ba ouais, drogue moins bien ne veut pas dire drogue moins risquée. Se péter le crâne pour un effet minable, bien un truc de jeune ca
    Tu peux développer pour l'histoire de la décompensation?

  21. #21
    DasFrog
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Ce soir j'essaye de mettre à jour le premier post. J'ai trouvé des articles assez intéressants sur le développement du cerveau qui en effet se termine vers les 20 ans. Ce développement n'ayant au passage rien à voir avec la maturité intellectuelle qui s'acquiert (normalement :p ) plus tôt.
    Par contre il est assez difficile de trouver des études sur les psyché et les jeunes. Autant pour le cana y'a pas de soucis, autant pour les autres c'est bien caché, ou ça n'a jamais été fait (plus probable je pense).

  22. #22
    Not For Human crew Supervixen's Avatar
    Join Date
    2009 Feb
    Location
    dans la base de données
    Posts
    4,709

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Non que je souhaite remettre en cause ton initiative (au contraire), mais pourquoi baser l'argumentation sur le développement du cerveau ? Parce qu'après tout, les psychédéliques (contrairement à d'autres psychotropes) ne sont pas vraiment connus pour "remodeler" ce dernier... Je pense qu'il vaudrait mieux insister sur les possibles dommages psychologiques que cela peut occasionner, plutôt que de brandir des études qui finalement restent sans lien avec ton sujet. Réquisitionne les psychonautes qui te semblent les plus tordus (et qui ont commencé le plus tôt), pi fais des interviews.

    Mais sinon, c'est bien d'avoir pris le temps de créer ce topic. Juste, je pense qu'il faudrait changer le titre, parce qu'aucun djeuns ne se sent concerné par les mots "jeune âge". Un truc du genre "Tu es mineur et tout le forum t'est tombé dessus à coups de machette émoussée ? Viens, moi, je suis gentil, compréhensif et cool" ferait ptêtre plus l'affaire, bien qu'un peu pedobear sur les bords (mais c'était ton but premier, avoue).
    "I've always considered writing the most hateful kind of work. I suspect it's a bit like fucking, which is only fun for amateurs. Old whores don't do much giggling." (H.S. Thompson)

  23. #23
    Experienced Psychonaut Quetzal's Avatar
    Join Date
    2008 May
    Posts
    1,978

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    J'avoue qu'il faudra les attirer jusqu'ici, et aprés faire en sorte qu'ils lisent jusqu'au bout...
    Par contre je trouve que les études scientifiques, c'est un bon argument, même si de notre point de vue peut etre pas le plus capital. Mais les discour abstrait, venant de gens plus agé, sur la "mentalité" ,"maturité", "être pret" , "attend encore 3-4 ans" ...ca passe plus difficilement, ou de manière fort aléatoire (ca peut meme etre contre productif)
    This is a block of text that can be added to posts you make. There is a 1024 character limit.

  24. #24
    DasFrog
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Yep je vois.

    Je vais voir comment organiser un peu mieux tout ça (quand j'aurais 5 minutes).
    Les avis des plus tordus pour faire peur , ça se tient.
    Par contre je suis étonné sur le fait que les psyché ne modèlent pas le cerveau. Etant donné leur capacité à révéler des troubles latent, à faire voir la vie d'une autre manières,... Je trouve qu'il ont un effet fort et à long terme sur le cerveau quand même. Nuance : effet qui n'existe en effet peut-être qu'avec une consommation non raisonnable ou dans des sales conditions. Ça se recoupe avec les dommages psychologiques dont tu parles, non ?

    Je pense qu'il y a plusieurs sortes de personnes : ceux qui vont flipper des expériences des aînés et ceux qui vont plutôt se reposer sur des études scientifiques. Bon et puis ceux qui n'en ont rien à foutre ^^.
    Perso je me foutais bien plus des expériences des autres que des risques médicaux. Donc je vais quand même essayer de trouver des études sur le sujet (ou en rapport pas trop éloigné), même si c'est juste pour une ligne à la fin "pour plus d'infos".

    Et oui, je vais reformuler le titre et le début du message, ça fait trop... Casse-couille.

    Et oui c'était mon but...

  25. #25
    StrangeDays's Avatar
    Join Date
    2006 Oct
    Posts
    476

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Je crois que j'ai déjà raconté l'horror trip que j'ai vécu étant ado qui a pas mal chamboulé ma vie, si ça peut t'aider pour ton topic, je vais essayer de le retrouver parmi mes posts ! Chouette initiative en tout cas Mister Grenouille !
    Champignon qui pousse, au bord de la mousse, champignon qui pousse, montre ta frimousse !!!

  26. #26
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Quote Originally Posted by Supervixen

    Mais sinon, c'est bien d'avoir pris le temps de créer ce topic. Juste, je pense qu'il faudrait changer le titre, parce qu'aucun djeuns ne se sent concerné par les mots "jeune âge". Un truc du genre "Tu es mineur et tout le forum t'est tombé dessus à coups de machette émoussée ? Viens, moi, je suis gentil, compréhensif et cool" ferait ptêtre plus l'affaire, bien qu'un peu pedobear sur les bords (mais c'était ton but premier, avoue).
    Du coup tu peux partir sur "Le topic de la Neutralité Bienveillante", ça fera plaisir à qui tu sais.

  27. #27
    Psychonaut Master Williamsïï's Avatar
    Join Date
    2009 Feb
    Location
    Là où je suis pas.
    Posts
    6,800

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Tu es jeune et si comme moi,le faite de trainé avec des plus grand que toi ça te plait,fait bien attention à toi.Imagine (ça m'est arrivé) en plein balle de montée de mdma avec se bien être,se besoin incontrolable de vouloir bavardé et cette envie de donné de l'amour au personne qui t'entoures.Tu vois ? Imagines qu' à se moment tu dis aux personnes qui sont avec toi :

    - Putain les gars,je sais pas ce qui m'arrive mais WOUAHHH,quoi.

    Et qu'on te réponds :

    - Mais ferme ta gueule,tu nous soule.Arrête de parlé,ça sera mieux.
    (bon perso,j'avais déjà connu ça vers mes 13 ans quand j'ai commencé la weed.Mais là,les retombé ne sont pas les mêmes.)

    .......(je te laisse imaginé une soirée sous mdma sans pouvoir dire un mot sous peine d'être comme "rabaissé"...)
    Le lendemain tu te réveilles avec comme une perte d'estime de toi .Tu sais pu trop quoi ni rien ce qui se passe dans ta tête mais rien de trop grave.Une fois ça passe et se corrige.En plus tu es pas stupides et tu en prends de la graines en te disant que tu retourneras pu avec ses gens.
    Mais si tu es con,comme moi,c'est des dizaines de soirées (mdma,champy,speed) dans cet esprit que tu vas refaire (en plus de prendre des coups sur la gueule.Te faire suspendre par les pieds au dessous d'un canal à 10m de hauteur.Faire style qu'ils vont te violé,ect...Ah eux ils rigolent,mais toi ? .....).Et tu t'arrêteras ou un matin,tu vas te levé et rien qu'une réponse négatif à ton égard te feras chialé,tu auras pu de gout pour la vie et ce qu'il l'entoure,tu pourras plus bandé (bon ça,ça fait juste peur.),tu auras comme l'impression que ça y est,c'est la fin et il faut en finir.Mais je te rassures,ça s'appel juste une méchante-bonne-petite-déprime.M'enfin,tu en sors pas indem,crois moi.
    (Perte de confiance en toi ,paranoïa,changement d'humeur,et d'autres choses) .Tu te réveilles un matin autrement que tu l'étais avant et pour de bon.C'est franchement pas agréable mais malheuresment,il est trop tard.Te voilà perché comme une personne étant gamin,que tu "traitais" de perché.)

    Voilà,moi je parle pas au niveau des conséquence-cerveau-science-et-mal-être (qui ne sont pas à négligé) mais juste des choses de la vie (Set&SETTING ) qui ne sont pas à écarté non plus je pense.
    Bon j'avoue,j'ai vécu dans la jungle et à vrai dire,je m'en sort pas trop mal contrairement à d'autres qui ont trainé par là aussi.Pas beaucoup de chance pour ça arrive et encore moins qu'une personne comme moi à l'époque,lise un tel forum.Mais sait-on jamais....
    Tridimensionnel likes this.
    Un être ne peut-il pas être autre qu'il n'est.
    Ride
    The Snake ~To The Lake ~ The Ancient Lake
    ¸¸.•*´¨`*•.¸¸.•*´¨`* •.¸¸.•*´¨`*•.¸¸.•*
    Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson.
    Alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas.
    Tatanka Yotanka
    * offre des fleurs-à-l'infini * à une ancienne mais toujours présente (ici ou ailleurs) modo. <3 [RIP]

  28. #28
    DasFrog
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Promis je mets ça à jour quand j'ai 2 minutes...

  29. #29
    Xon
    Xon is offline
    Xon's Avatar
    Join Date
    2009 Feb
    Location
    Par delà l'arc en ciel
    Posts
    1,796

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Du coup tu peux partir sur "Le topic de la Neutralité Bienveillante", ça fera plaisir à qui tu sais.
    Venant d'un suisse..

    Juste

    (C'est qui le neutre pliz?)
    - La réalité est une cuvette de chiotte dans laquelle on plonge régulièrement la tête.. C'est pour notre bien. -

  30. #30
    Guest

    Re: Psychédéliques et jeune âge

    Haha, j'pensais même pas à ça en plus.

    Ça marche aussi en psychologie (surtout avec le suffixe "bienveillante"), du coup c'était surtout Epsil qui était visée (paix à son âme, au passage).

Page 1 of 7 12345 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •