Results 1 to 16 of 16
Like Tree2Likes
  • 2 Post By Trickster

Thread: Traitement médical et hallucinogènes

  1. #1
    Wishful Psychonaut Nitnelav's Avatar
    Join Date
    2015 Dec
    Posts
    27

    Traitement médical et hallucinogènes

    Bonjour à tous !

    J'ai fouillé sur le forum sans trouver de réponse à ma question, j'éspère alors ne pas créer de doublons et poster ce sujet au bonne endroit auquel cas je le supprimerai.
    Je viens de me faire préscrire suite à une déprime plusieurs médicaments, je dois prendre par jours 30mg de Mirtazapine, 3 cachets d'Alprazolam (0,50mg) et 2mg de Lormétazépam.
    Cependant, en tant que novice j'aimerais pouvoir continuer mes éxpérimentations aux hallucinogènes afin d'assouvir ma fascination envers ces produits, j'aimerais donc savoir si je peux continuer à en prendre et quels en sont les riques. Je prend principalement du DXM mais j'aimerais également savoir si je peux prendre du LSD, LSA, champignons, kétamine et mesacline.

    Merci d'avance pour vos réponses et bonne journée à vous !

  2. #2
    Skilled Psychonaut Trickster's Avatar
    Join Date
    2015 Oct
    Location
    RIGHT HERE RIGHT NOW
    Posts
    783

    Re : Traitement médical et hallucinogènes

    Salut, alors si je dis pas de bêtises mirtazapine + DXM = mauvaise idée du fait de leurs actions sur les récepteurs séroto mais je dis peut être une grosse bêtise, quelqu'un d'autres pourra te donner des infos un peu plus précises là dessus.

    Par contre vu les doses de benzos prescrits tu peux faire une croix sur tes trips, surtout avec de la mirtazapine par dessus. Tu auras peut être quelques effets mais rien de très psychédélique et de très intéressant, ça vaut pas vraiment le coup de tripper quand on est sous AD + benzo (en plus des possibles risques).
    Et peut être que si t'es dans une phase de déprime c'est pas plus mal de faire une petite pause sur les psychés...

    Bon courage pour la suite et fais gaffe a pas tomber dans le piège des drogues légales, ça n'arrange pas toujours les choses
    Ji-doo and Couac like this.
    Megadose vide mon regard quand je pense beaucoup.
    Megadose quand y'a plus d’espoirs plus de San Goku.

  3. #3
    Wishful Psychonaut Nitnelav's Avatar
    Join Date
    2015 Dec
    Posts
    27

    Re: Traitement médical et hallucinogènes

    Je pensais pas tripper en prenant les médicaments en même temps que les hallus mais plutôt ne rien prendre le jours où je prévois un trip. Je me posais plus des questions sur le fait que les médicaments ne doivent pas être éliminé si vite.
    J'ai pris pas mal de DXM lors de cette phase avant mes préscriptions et mes trips se passaient étonnement bien au vu de ma santé psychologique et je m'en réjouis

    Oui je sais, je paye encore les frais de mes abus de Tramadol (D'où mes insomnie).

    Et je te remercie pour ta réponse !

  4. #4
    Skilled Psychonaut Trickster's Avatar
    Join Date
    2015 Oct
    Location
    RIGHT HERE RIGHT NOW
    Posts
    783

    Re : Traitement médical et hallucinogènes

    Oui je me doute que le but n'était pas de faire un combo psyché + AD + benzo mais si tu prends ton traitement tout les jours je pense pas que 1 journée sans change quelques choses malheureusement. Déjà si je peux me permettre j'ai toujours trouvé ça un peu débile (ou du moins pas nécessaire) de prescrire des benzo quotidiennement, surtout que les tiens sont quand même réputé pour être assez costauds. Après je connais pas ton problème donc je vais pas jouer les apprentis psychiatre...

    Bref pour être claire c'est possible de tripper avec ce genre de traitement (j'avais le même y'a quelques années mais avec du diazepam pour le benzo) mais ça n'a pas grand intérêt, les effets sont grandement diminués et le coté psychédélique est presque inexistant donc à toi de voir, tu ne pourras pas explorer toutes les possibilités de tes molécules favorites.

    L'idéal serait de te demander si ton traitement est vraiment indispensable et faire un choix, soit tu penses que oui et tu fais une petite pause sur les psychés le temps du traitement soit tu penses que tu peux t'en sortir d'une autre manière (psychologue ?) et tu continues tes découvertes psychédéliques en faisans attention à ta santé mentale bien évidemment, have fun
    Megadose vide mon regard quand je pense beaucoup.
    Megadose quand y'a plus d’espoirs plus de San Goku.

  5. #5
    Wishful Psychonaut Nitnelav's Avatar
    Join Date
    2015 Dec
    Posts
    27

    Re: Traitement médical et hallucinogènes

    Le Xanax n'est pas un benzo si puissant non ? Personnellement, il me fait peu d'effet (Après je parle pas de son potentiel adictogène)

    Ah mince, je pensais que ça pouvait être dangereux ou que ça accentuerait les effets mais pas du tout que ça diminurait les effets psychédeliques. C'est le cas sur tout les psyché ou pour le DXM ?

    Si c'est nécessaire, je ferais une pause sur les psychés, j'ai eu une sorte de révélation lors de mon dernier trip au DXM ( dont j'hésite grandement à faire un TR) qui je pense à débloquer quelque chose en moi me poussant à penser à ma santé avant tout. Je verrai avec mon psychiatre lors de mon prochain rdv.

  6. #6
    Skilled Psychonaut Trickster's Avatar
    Join Date
    2015 Oct
    Location
    RIGHT HERE RIGHT NOW
    Posts
    783

    Re : Traitement médical et hallucinogènes

    Je faisais plus référence au lormétazépam qui est réputé pour être plutôt vénère comme produit, je crois que c'est cette molécule qu'on a remplacé avec le temps par le zolpidem et autres joyeusetés, donc c'est pas une molécule anodine (le xanax non plus cela dit).

    Pour les psyché classiques je vois pas de dangers particuliers à part un trip plutôt chiant, par contre pour le DXM je vais laisser un spécialiste répondre parce que vu la pharmaco de la molécule je préfère pas dire de bêtises.
    Megadose vide mon regard quand je pense beaucoup.
    Megadose quand y'a plus d’espoirs plus de San Goku.

  7. #7
    Ji-doo
    Guest

    Re : Traitement médical et hallucinogènes

    Dans les précautions d'emploi liées à la mirtazapine, il est dit qu'elle peut provoquer un syndrome sérotoninergique en association avec d'autres substances qui agissent sur la sérotonine. Vu que le DXM a une activité de recapture de la sérotonine et que la mirtazapine augmente la transmission de la sérotonine (il me semble), le risque est présent.
    Donc à mon avis, contre-indiqué avec le DXM ! Fait gaffe...

    Pour le reste, Trikster à tout dit je crois.
    Last edited by Ji-doo; 2nd February 2017 at 15:09.

  8. #8
    Wishful Psychonaut Nitnelav's Avatar
    Join Date
    2015 Dec
    Posts
    27

    Re: Re : Traitement médical et hallucinogènes

    Merci pour vos réponses, donc pas de DXM pendant mon traitement !
    Et par rapport aux autresz psychés ?

  9. #9
    Back to blue Lotre's Avatar
    Join Date
    2011 Nov
    Posts
    2,663

    Re : Traitement médical et hallucinogènes

    Par rapport à la plupart des psychés comme ça a été dit ça va couper les effets psychédéliques, les réduire au minimum.

    Pourquoi prescrire AD + benzo quotidiens, on peut se poser la question ouais. J'irai jusqu'à dire que c'est débile, malgré l'absence de diplôme de médecine dans ma poche arrière droite (celle qui me sert de poubelle portative).
    Bref, fais gaffe, tu t'engages avec des produits fortement addictogènes.

    Vérifie bien les interactions au cas par cas pour chaque molécule que tu comptes prendre, en faisant des recherches sur internet.

    Edit : bon allez je vais laisser le bénéfice du doute à ton psy, et me dire qu'il t'a prescrit ça juste pour deux semaines, en attendant que ton AD agisse. Mais il t'a filé un traitement costaud contre l'angoisse là. C'est écrit sur la notice, les anxiolytiques ne sont pas capable de traiter la dépression, seulement d'en masquer les symptômes. A côté de ça les régulateurs d'humeurs et autres neuroleptiques sont tellement lourds et dévastateurs qu'il vaut mieux prendre des benzo effectivement, en attendant que les effets de l'anti-dépresseur soient installés.
    J'espère qu'il fait pas partie de ces très nombreux médecins qui se fichent de la mention "le traitement ne doit pas dépasser 6 semaines" sur la notice des benzo, et qu'il va essayer d'explorer avec toi la racine du problème plutôt que de faire de toi un dépendant de plus de la psychiatrie chimique.
    Last edited by Lotre; 2nd February 2017 at 18:10.
    Tout est vrai.
    « Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
    Artisan de Liberté
    « La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

    Anna

    Le partage crée l'abondance.


  10. #10
    Wishful Psychonaut Nitnelav's Avatar
    Join Date
    2015 Dec
    Posts
    27

    Re: Traitement médical et hallucinogènes

    Bon je vais voir si je peux prendre quelque chose ou si je dois tout arréter.
    Et sinon, oui v'est juste un traitement sur 2/3 semaines.
    Merci pour vos réponses !

  11. #11
    unskilled psychonaut Groovie's Avatar
    Join Date
    2008 Apr
    Posts
    598

    Re: Traitement médical et hallucinogènes

    salut

    tu devrais attendre la fin des 3 semaines, c'est tellement rapide..non?
    sample text

  12. #12
    Back to blue Lotre's Avatar
    Join Date
    2011 Nov
    Posts
    2,663

    Re : Traitement médical et hallucinogènes

    C'est pas faux. J'ai un peu la rage contre la psychiatrie et leurs médicaments qui rendent dépendant mais bon, tu ferais ptet mieux de suivre le traitement mis en place avec ton médecin, qui (je l'espère), connaît les tenants et aboutissants de ta vie psychologique qui t'ont menés à avoir 'besoin' de ce traitement.

    De plus si tu veux tripper il ne suffit pas toujours d'arrêter ton traitement la veille, les effets bloquants le trip peuvent mettre plusieurs jours à partir, donc tu t'engages dans un traitement en dent de scie + des trips dont le set n'est pas top + des risques d'interactions.

    Ouais, tu ferais mieux d'attendre la fin de ton traitement
    Tout est vrai.
    « Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
    Artisan de Liberté
    « La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

    Anna

    Le partage crée l'abondance.


  13. #13
    Wishful Psychonaut Nitnelav's Avatar
    Join Date
    2015 Dec
    Posts
    27

    Re: Traitement médical et hallucinogènes

    Merci à tous pour vos réponses !
    Je me suis renseigné sur la durée qu'il faut attendre après l'arrêt des trois médicaments pour pouvoir prendre du dxm mais j'ai du mal à trouver une réponse claire. Est-il possible d'en prendre une fois la demi-vie des médicaments passés ou faut-il attendre plus longtemps ?

  14. #14
    Back to blue Lotre's Avatar
    Join Date
    2011 Nov
    Posts
    2,663

    Re : Traitement médical et hallucinogènes

    On considère un médicament évacué du corps après 5 demies vies. Mais la durée d'effet, je crois que c'est encore une autre donnée.
    Bref, je sais pas ^^
    Tout est vrai.
    « Il arrive que la folie soit partagée par tous, on l'appelle alors la normalité. »
    Artisan de Liberté
    « La discipline est la différence entre ce que tu veux maintenant et ce que tu veux le plus. »

    Anna

    Le partage crée l'abondance.


  15. #15
    Skilled Psychonaut Percheman's Avatar
    Join Date
    2016 Dec
    Location
    06
    Posts
    238

    Re: Traitement médical et hallucinogènes

    J'ai expérimenté psychés + AD + Benzo. Clairement, ça vaut pas trop le coup, le LSD perd de sa magie.
    Après, AD + LSD sans les benzos, pour ma part ça a été utile, ça m'a permit de voir d'une autre façon mon traitement.

  16. #16
    Improving Psychonaut fake.buddha's Avatar
    Join Date
    2016 Jun
    Posts
    67

    Re: Traitement médical et hallucinogènes

    Oui attention ! C'est un joyeux et fier étudiant en pharmacie qui te parle, la mirtazapine en association avec le DXM est une mauvaise idée, tu es plus ou moins assuré de faire un SS, selon tes dosages. A priori, c'est toujours un peu dangereux de mélanger plusieurs substances, surtout si elles tapent sur les mêmes recepteurs/voies de transmissions. Donc encore une fois LSD, champi, LSA, MD tout ca c'est contre indiqué dans le traitement aux ISRS, et la science ne sait pas encore trop si la mirtazapine en est un ou pas. Pour les benzo, je pense que c'est du gachis, garde les pour un eventuel bad.
    Mais attention avec la mirtazapine c'est le plus dangereux en combinaison médicamenteuse! Et elle à une demi vie assez longue, donc n'espere pas faire une prise sérotoninergique sans risque avant 1 semaine sans mirta pour être sur. Pour info, la demi vie c'est la periode à laquelle un medicament est a la moitié de son élimination, ce qui veut dire qu'il reste encore dans ton corps à peu près la moitié de ta dose de départ, et je tiens à préciser que multiplier la demi-vie par 2 pour avoir la vie complète de la substance dans l'organisme ne fonctionne pas !!! La decroissance de la concentration d'un médicament dans l'organisme est exponentielle et non affine, ce qui veut dire que (dans le cas de la mirtazapine) au boût de 2/3 jours tu atteins la demi-vie (il reste la moitié de la dose dans ton organisme), mais à nouveau 2/3 jours après il restera la moitié de cette motié de dose = le quart de ta dose de départ ENVIRON.

    Garde toi une vraie marge. Bisous !!!

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •