Page 1 of 2 12 LastLast
Results 1 to 30 of 34
Like Tree2Likes

Thread: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

  1. #1
    Nirvanana's Avatar
    Join Date
    2006 Aug
    Posts
    117

    Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    On me conseille ce med. pour pallier au manque de coke. Mais d'après le Vidal, c'est encore pire que d'obtenir de la morph ! Classé stup + prescription initiale hospitalière... Le parcours du combattant quoi !

    Un autre prod en contient : Concerta LP mais idem presc. initi. ...

    Qqun sait si c'est le mm régime en Suisse ? On ne sait jamais...

    Sinon, toute suggestion / connaissance à ce sujet bienvenue !

  2. #2
    Dr.Dark's Avatar
    Join Date
    2006 Mar
    Location
    Between Lausanne and Geneva
    Posts
    111
    Apparement c'est pareil en suisse...

    Le genre de truc qu'on ne se procure pas facilement...

    Surtout que -à ce que j'ai lu sur le ouaibe- la ritaline est un traitement contre l'hyperactivité de l'enfant, ou la narcolepsie... Peu de chance de s'en faire préscrire contre une addiction à la coke quoi...
    Sex, drogen und industrial !!!

  3. #3
    Nirvanana's Avatar
    Join Date
    2006 Aug
    Posts
    117

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Ce produit n'a pas l'air facile du tout à obtenir, et pourtant semblerait indiqué dans bien des cas (diificulté à rester éveillé, à fixer son attention,! à respecter les horraires, etc etc !!!!

    Si quelqun en a l'expérience, qu'est-ce que ça donne (TR ?) ???

  4. #4
    Improving Psychonaut
    Join Date
    2003 Oct
    Posts
    86
    La methylphenidate est utilisé pour le traitement du TDAH (Trouble deficitaire de l'attention avec hyperactivité).
    Il est vendu sous les noms de Ritaline et Concerta (mais le Concerta est une forme a libération prolongée).

    Comme tu le dis toi même, c'est pas évident a se faire prescrire : c'est un stupéfiant, ses indications sont assez limitées, et il nécessite une prescription initiale hospitalière par un specialiste, renouvelable par un médecin de ville pendant un an (si je me souviens bien).
    Ce n'est donc pas d'accès très facile malgré le fait que sa consommation explose depuis quelques années.

    A mon avis, le seul moyen de t'en faire prescrire est de te faire diagnostiquer un TDA ou trouble comparable.

    D'après ce qu'on m'en a dit, le methylphenidate est plutot crashant comme prod (descente assez hard), mais ça n'est qu'un "il-parait-que"...

  5. #5
    Nirvanana's Avatar
    Join Date
    2006 Aug
    Posts
    117
    Quote Originally Posted by Arecibo
    La methylphenidate est utilisé pour le traitement du TDAH (Trouble deficitaire de l'attention avec hyperactivité).
    Il est vendu sous les noms de Ritaline et Concerta (mais le Concerta est une forme a libération prolongée).

    Comme tu le dis toi même, c'est pas évident a se faire prescrire : c'est un stupéfiant, ses indications sont assez limitées, et il nécessite une prescription initiale hospitalière par un specialiste, renouvelable par un médecin de ville pendant un an (si je me souviens bien).
    Ce n'est donc pas d'accès très facile malgré le fait que sa consommation explose depuis quelques années.

    A mon avis, le seul moyen de t'en faire prescrire est de te faire diagnostiquer un TDA ou trouble comparable.

    D'après ce qu'on m'en a dit, le methylphenidate est plutot crashant comme prod (descente assez hard), mais ça n'est qu'un "il-parait-que"...
    J'ai trouvé des nouvelles intéressantes à ce sujet, http://www.tdah-france.fr si prob. (?) je retire le lien !!!

  6. #6
    systemdoll's Avatar
    Join Date
    2005 Nov
    Location
    Marseille
    Posts
    486
    Aucun problème avec le lien Nirvanana, c'est un lien d'informations.

    M'est avis que tu trouveras difficilement une substance pour remplacer la cocaïne, d'autant plus que j'ai cru comprendre que tu l'injectais.

    De temps en temps pour me donner un coup de fouet je prend de l'ephédrine. L'effet me fait penser à la cocaïne sans l'euphorie.
    Mais la cocaïne que j'ai eu l'occasion de consommer ne m'a jamais semblée très bonne (très chère pour un effet si anecdotique).

  7. #7
    Nirvanana's Avatar
    Join Date
    2006 Aug
    Posts
    117
    Quote Originally Posted by systemdoll
    Aucun problème avec le lien Nirvanana, c'est un lien d'informations.

    M'est avis que tu trouveras difficilement une substance pour remplacer la cocaïne, d'autant plus que j'ai cru comprendre que tu l'injectais.

    De temps en temps pour me donner un coup de fouet je prend de l'ephédrine. L'effet me fait penser à la cocaïne sans l'euphorie.
    Mais la cocaïne que j'ai eu l'occasion de consommer ne m'a jamais semblée très bonne (très chère pour un effet si anecdotique).
    Yep !...
    Ouahh... Là je me réveille d'une sieste hyper profonde d'une heure et en mm temps un MAUVAIS REVE quasi réel... Avec ma mère là (c'est effectivement le cas)... Et entre autre j'envissageais de lui faire un fix de morph pour la soulager de je ne sais plus quoi mais je stressais à l'idée que ça puisse la tuer et qu'on trouve la trace de la piqure sur sa peau si fragile... Pa cool !

    Bohh..

    Retour sur le PC...

    Bon. Ben malgré tout, je m'apprête en attendant à essayer votre DXM de fou !!! Je n'en avais jamais entendu parler avant de venir sur ce forym (pas plus qu'un certain nombre d'autres choses d'ailleurs, la dope n'étant pas mon uniquer sujet d'occupation ...), on verra... Je vais chefcher du ******. Une boite à la fois je crois, et si je me souviens bien en avoir envison 300 mg pour commencer avec 100 ?

    Sinon la COKE oui c'est cher...
    Mais non ce n'est pas annecdotique...
    Peut-être plus quand on la fixe ? Enfin moi j'ai vécu des trucs hyper high avec... Et pourtant très éloignés des vrais hallucinogènes, enfin selon mon vécu. Cad très froid, très fort, très haut, une acuité incroyable, une lucidité extra, des pensées d'une logique presque cruelle d'implacabilité, et surtout,ce qui m'a accroché, la possibilité de les ramener avec soi et de (tenter) de les ressortir par des mots (n'importe quelle idée devient la mère d'un raisonnement intense et qui ne demande qu'à se concrétiser toujours plus), des notes (je joue du piano, et ça m'a décoincée au niveau impro alors que je me croyais définitivement oblitérée par mon éducation classique), et mm des ambitions filimistiques, avec des prises de notes écrites et orale (je me suis achetée un petit enregistreur de poche), sans parler de la peinture que je pratiquais aussi, mais dont la mise en oeuvre semble trop lente... CREATIVITE
    Meme, alors que la aussi d'ordinaire je me trouve toujours un peu lente, envie de parler, et discours clair, aisé (tout le vocabulaire ressurgit, on dispose d'une syntaxe optimale, et d'ailleurs sous l'effet on tient des discours brillants, auquels il est difficile en tout cas d'opposer des arguments...) EXPRESSIVITE. La mémoire revient, ou redevient plus fluide, par exemple j'avais comme tout le monde des trous de mémoire de plus en plus fréquents, de plus en plus difficiles à surmonter - les "blancs" d'un mot qui se cache, d'un nom sur le bout de la langue etc... FACULTES INTELLECTUELLES AMELIOREES.
    Et ca, ca n'est pas limité ni au flash, ni mm à l'effet... Moi ça m'a clairement décoincée de ce coté là. On peut bie sur ensuite discuter de la sensibilité "raison" "froideur" etc et lui préférer (comme mooi au naturel) l'"affectif" et le "sensible", avec toutes les différences que cela suppose. Mais j'ai été bluffée par cet aspect de la C, que j'avais bien essayé il y a longtemps, mais qui ne m'avais pas alors - question de doses aussi et de mode d'utilisation - vraiment convaicue. Ce qui m'a aussi scotchée, c'est cette "mise à disponibilité" de l'expression, pour la communication, comme si par d'autres trips on voyageait et accumulait des trésors jusaue là enfoouis et qu'avec la C on les remontait à la surface et les partageait avec l'Autre... COMMUNICATION
    Mais parrallèlement, pour finir ce bref (par rapport au contenu, mais long pour un post de réponse !) rapport, je dois aussi ajouter un pénible passage par un trouble de caractère assez inquiétant, d'une froideur jusque là inconnue de moi, où je me sentais capable du pire, et l'ai d'ailleurs envisagé - il faut être honnête. J'ai même fait preuve de beaucoup de dureté verbale, et mm tout court (mais pas physique quand meme), au point de faire peur à l'autre - en l'occurence ma mère avec qui je me suis prise de bec mais dont le regard reflétait la peur, peur de ce qu'elle voyait peut être dan s mon regard à moi, une sorte de froide détermination, la levée de toute inhibition, l'invasion par le Moi - le mien bien sur - de tout mon univers, et tout ce qui croisait ma route. Ceci dit, j'en ai pris conscience et d'ailleurs on passe tous par ce genre de rusch, mais la C rend tout plus intense, donc ça aussi. Mais il faut a mon avis une mise en garde claire la-dessus, car si qqun comme moi, d'ordinaire dévouée en particulier à ma mère, certes un peu bordr-line mais toujours dominée par un phénomène de loyauté dominant, si donc j'ai passé si près de passages à l'acte graves, quid de personnes moins au sur-moi moins fort que l'ego... Je pense que ça peut être problématique... MAIS AUSSI RAPTUS !
    Ah ! Pour finir sur une note qui ne déplairas sans doute pas ! Question sexe... Alors là, après aaues temps, franchement ressenti une poussée de libido qui s'est soldée par ... entre autres ! un orgasme fou, comme je n'en ai jamais connu, genre 20 mn de high high high ! Pouvais plus m'arrêter ! Ai du m'y obliger ! APHRODISIAQUE !!!!!!!!!!!!! Toujours ce paradoxe de l'excès, qui chez moi (et nombre / tous ? d'entre nous !) trouve un hôte conquis d'avance ! Voilà !

    Par contre ta réflexion me fais me rappeler que j'ai pris de l'EPHEDRINE aussi quand j'avais environ 16 ans. C'etaient des petites pilutles (Ephédrine Houdé je crois, qui 'existent plus selon le Vidal ?), je me rappelle avoir été frustrée comme si, maintenant que je connais la coke, ou meme l'acide, quelque chose se préparait, on est au bord de l'extase ou qqchose, mais rien ne vient, le désert des Tartares reste désespérément vide, un vide un peu inquiétant, et on est pourtant dans une survigilence intense, un éveil vibrant que rien ne vient détendre... A moins que le sexe justement (à l'époque je ne connaissais pas hi hi hi!).

    Bon ben... Si je ne veux pas rater mon ******... A bientôt ? Et merci pour le mot. Merci aussi pour le forum ! Ca fait tellement plaisir de trouver des copains (!) pour parler de ce qui est central tout de mm dans notre vie, mais en mm temps illégal, dans tous les sens du terme, et probablement que nos trips en sont d'ailleurs amputé... Pourraient être drôlement plus forts si on pouvait les vivre à donf... J'en suis sure. Tu vois un Chamane piquer une transe sur la place de la Mairie toi ? La gueule du maire et de sa secrétaire ! Les braves gens ! Ohh la la !!! A peu près sur que via la conscience collective nous en sommes en gande partie inhibés mm en trip; et peut être surtout en trip !

    Bye bye now,

    Tschuss everybody !

  8. #8
    Dr.Dark's Avatar
    Join Date
    2006 Mar
    Location
    Between Lausanne and Geneva
    Posts
    111
    Et merde....

    Maintenant j'ai envie d'essayer la coke, bravo, merci. Moi qui m'étais juré de ne pas y toucher...

    Nirvanana, t' as consommé de la C pendant combien de temps et à quelle fréquence avant de te rendre compte de ta dépendance?
    Sex, drogen und industrial !!!

  9. #9
    systemdoll's Avatar
    Join Date
    2005 Nov
    Location
    Marseille
    Posts
    486
    C'est très interessant en effet. Je pense réellement que le fait d'injecter la cocaïne doit tout changer autant en bien qu'en mal.
    En effet, le high et le flash doivent être incomparable. Le prix à payer (accoutumance, tolérance et manque) me semble un peu trop élevé.

    Et je comprends bien pour le sexe. Il se trouve que je ne consomme des drogues que pour cette raison (même les champignons).
    Je ne sors pas, je ne partage pas mon ivresse.
    Je consomme seul, ou avec un ou des partenaires.

    Mais déjà dans ma vie cela m'impose une sorte de philosophie du "toujours plus". Je trouve ça assez dangereux.
    Alors j'ose même pas imaginer de commencer à prendre des drogues en IV.

  10. #10
    Nirvanana's Avatar
    Join Date
    2006 Aug
    Posts
    117
    Quote Originally Posted by Dr.Dark
    Et merde....

    Maintenant j'ai envie d'essayer la coke, bravo, merci. Moi qui m'étais juré de ne pas y toucher...

    Nirvanana, t' as consommé de la C pendant combien de temps et à quelle fréquence avant de te rendre compte de ta dépendance?
    Dsl man !!!!

    Ben j'en prends depuis plusieurs mois, quand j'en ai c'est à la demande, environ 1g par jour en 6 prises ou plus, plus si je suis accompagnée par un amateur car on n'arrete plus jusqu'à épuisement (des stocks et de nous mm puisqu'on ne dort plus !..) mais aussi bien m'arrête pendant une semaine ou plus... comme en ce moment par déception comme je le dis ailleurs... Donc peut on parler d'accro dans ce cas ? D'autant qu'il n'y a aucun "remplacement"...

    Bah je crois que tout arrive un jour à se présenter... C'est une question de "moment" ? De destin ?

    Tiens ! Le DXM... Hier aprem, hop pharmacie, que je connais, je leur demande du ******, regard consterné de la sous-merde de comptoir, part farfouiller, revient "c'est de l'homéopatie non ?" Tarée ! "Meuh non ! Du ****** !".. Re petit tour par regarder le Vidal !!! "Dsl on n'a pas cette formulation" "Autre nom peut être ?" "Non non non.... Au vioooooooooool !" Je me casse furieuse.

    Ce matin. En Suisse. Passe devant une pharma dans un bled completement arrieré. "Pulmofort retard please et que ça saute !!!". Non. "Ou Pulmorol, me rappelle pas..." "Retard !!!". la mome : "Ouais. Voilà. Y en QUE dix." "Ben donnez-m'en donc une autre en plus". "OK". BASTA !!!

    Comme quoi !

    A binetôt les potos pour un TR !

    Mais je la saute drôlement pour ma C chérie.... Comme elle me plait, comme elle me manque la garce ! Je m'ennuie sans elle, et j'ai tellement sommeil...

    A voui ! On perd completement le sommeil (au début ?). Mais par la suite, il vous rattrape ! C'est mon cas ! La la ce que je dormirais ! Mais avec des saletés de cauchemards/rêves tous obsédés par la dope ! Ca me gave...

    Va tout n'est pas rose (ni même blanc !!!). C'est pa smieux ni pire qu'autre chose... Et mon expérience n'est QUE mon expérience, tout sauf objective assurément !

  11. #11
    Nirvanana's Avatar
    Join Date
    2006 Aug
    Posts
    117
    Quote Originally Posted by systemdoll
    C'est très interessant en effet. Je pense réellement que le fait d'injecter la cocaïne doit tout changer autant en bien qu'en mal.
    En effet, le high et le flash doivent être incomparable. Le prix à payer (accoutumance, tolérance et manque) me semble un peu trop élevé.

    Et je comprends bien pour le sexe. Il se trouve que je ne consomme des drogues que pour cette raison (même les champignons).
    Je ne sors pas, je ne partage pas mon ivresse.
    Je consomme seul, ou avec un ou des partenaires.

    Mais déjà dans ma vie cela m'impose une sorte de philosophie du "toujours plus". Je trouve ça assez dangereux.
    Alors j'ose même pas imaginer de commencer à prendre des drogues en IV.
    J'ai bien réfléchi à ça... Finalement, je pense que l'IV est préférable pour la puereté autant que pour eviter au corps un tas de problèmes d'absorption, genre gastriques pour l'oral, nasal pour le sniff, pulmonaire etc.. Avec l'IV, le prod. se retrouve direct dans le sang. Alors, les prob. sont à ce niveau : extreme vigimence au niveau de l'asepsie, et bien entendu du produit lui-mm, d'où mes nombreuses investigations en la matière. SI le produit est pur, ET l'usager respectueux des règles de propreté, ET pas trop accro à se piquer trop souvent ce qui t'esquinte en passant et le veines (ca fait mal) et les bras (c'est vilain et pas très sexy !), ALORS....

    Par contre je cicatrise vite, ralentir et me concentr sur un site d'injection me permet déjà de découvrir mes mignons petits bras au soleil... Mais j'ai passé l'été avec des manches longues, à éviter les baignades ou alors avec des postures sans arret controlées pour ne pas me montrer, et tout et tout... A faire aussi très gaffe de ne pas laisser trainer du matos, c'est traumatisant pour l'entourage...

    Comme tu dis, en pire et en mieux... ca dépend !

    Mais globalement, je déconseille toujours. Le pote avec qui j'ai passé des nuits de défonce était tellement stone à jour qu'il me dit (en me montrant son cou le con !), "vas-y..." "Vas-y quoi ? " "Vas-y, pique !" "T'es malade ? Ca va pas ? JAMAIS je ne ferai ça, et toi, ne le fais jamais ! Mais sur de sur, moi ici, je t'en empecherais au max.... " Evidemment, s'il le veut vraiment, il le fera... Mais moi, je ne prendrai JAMAIS la responsabilité qu'à prise le vieux groovie il y a plus de trnte ans maintenant, celui qui m'a shootée la première fois (avec de l'acide en plus !!!), en plein jour, putain l'acide à flashé, et ca saignait... Pas cool... Le ferai JAMAIS à quelqun à moins de le hair et mm!) !!!

  12. #12

    Join Date
    2006 Oct
    Posts
    12
    on peut se shooter avec de lacide ???tu peux me donner des précisions?

  13. #13
    systemdoll's Avatar
    Join Date
    2005 Nov
    Location
    Marseille
    Posts
    486
    On peut se shooter avec n'importe quoi. Ce n'est qu'un moyen d'administration parmi d'autres.
    Ce n'est pas trop conseillé.
    Ca fait des trous.

  14. #14
    Nirvanana's Avatar
    Join Date
    2006 Aug
    Posts
    117
    Quote Originally Posted by pali
    on peut se shooter avec de lacide ???tu peux me donner des précisions?
    Comme dit Systemdoll...

    des p'tits trous, des p'tits trous... mais c'est moins sympa que le poin

  15. #15

    Join Date
    2005 Jan
    Posts
    824
    tres rapidement :
    en suissse, si tu es suivi par un medecin ou un organisme reconnu et offociel pour une dependance ala coke, tu peux te fairee prescriree du methylphenidate. je ne sais pas a quelle condition ett j ne sais pas si tous les medecins le font, mais je connais des gens qui ont de la rythaline pour leeur dependance ala coke.....
    maintenant, et j eene pense pas que ca soit un vain conseil, si tu sens que tu as reeelement des probleme avec la coke, je ten prie, nessaie pas de te soigneer toi meme en gobant des medic, a mon avis ca ne feras que d empirer. mais pèarlee en a des specialistes qui t aideron. ya pas de honte a ca surtout si tu veux * t en sortir*
    si tu veux e te donne en mp des adresse d organisme compétent quii taideront....
    it gwine red down here inna Babylon
    So me give it to ya in a parable :
    Old time people them used to say :
    When short mouth tell you you can't hear
    so when long mouth tell you ya a go feel it, feel it
    You talk too much, you will pay for what you don't eat
    Goat never know the use of him tail till the butcher cut it off

  16. #16
    Nirvanana's Avatar
    Join Date
    2006 Aug
    Posts
    117
    Quote Originally Posted by animal
    tres rapidement :
    en suissse, si tu es suivi par un medecin ou un organisme reconnu et offociel pour une dependance ala coke, tu peux te fairee prescriree du methylphenidate. je ne sais pas a quelle condition ett j ne sais pas si tous les medecins le font, mais je connais des gens qui ont de la rythaline pour leeur dependance ala coke.....
    maintenant, et j eene pense pas que ca soit un vain conseil, si tu sens que tu as reeelement des probleme avec la coke, je ten prie, nessaie pas de te soigneer toi meme en gobant des medic, a mon avis ca ne feras que d empirer. mais pèarlee en a des specialistes qui t aideron. ya pas de honte a ca surtout si tu veux * t en sortir*
    si tu veux e te donne en mp des adresse d organisme compétent quii taideront....
    Merci de ta compréhension. J'en ai récemment parlé à mon psy, la réponse est sans appel ! C'est évidemment non. Le méthylphénidat est exclusivement réservé à des applications bien précises. Dont la coke ne relève en aucun cas !!!

    Mais grâce à la coercicion ambiante (c'est le comble ! en venir à remercier ce que je déteste le plus !), qui a fait tomber mon dealer, et sans doute tari de nombreuses sources, je ne trouve plus que de la merde, savoir tout sauf de la coke, et de fait, j'ai du m'en passer ces deux-trois derniers mois.

    Je pense que c'est suffisant pour se penser sevrée... D'autant qu'il n'y a PAS d'accoutumance réelle. Et la merde que je trouve me dégoute tellement que j'ai décidé d'arrêter la les frais, dans tous les sens du terme !!!

    Merci encore pour ton écoute. A bientot peut-etre car j'aimerais partager ici quelques réflexions...
    Tu as raison, et je te remercie sincèrement pour ta proposition.

  17. #17

    Join Date
    2005 Jan
    Posts
    824
    ah alors ton psy est un connard, car je connais plusieurs psy et meddecns traitant qui utilisent du methyphenidate en substitution de la coke.....
    ceci dit, je ne pense pas qu'une subsitution a la coke soit aussi evidente qu une subsitution a l'hero, et je ne pense pas non plus que tu as forcément besoin dune substitution.....

    sinon je t een priee eet a bientot car je suis toujours pret a eechanger aveec des perrsonnes ccomme toi
    aplus
    it gwine red down here inna Babylon
    So me give it to ya in a parable :
    Old time people them used to say :
    When short mouth tell you you can't hear
    so when long mouth tell you ya a go feel it, feel it
    You talk too much, you will pay for what you don't eat
    Goat never know the use of him tail till the butcher cut it off

  18. #18
    Meuble Sludge's Avatar
    Join Date
    2011 Sep
    Location
    mon cul
    Posts
    10,990

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Je déterre ce topic pour le compte d'une autre utilisatrice qui a du mal à se connecter au forum. Elle est traitée au methylphenidate pour son TDAH (trouble de l'attention). Jusque-là on lui prescrivait donc de la Ritaline. Mais elle est pour quelques mois en Chine et cette fois on lui a prescrit du Concerta. Quelqu'un de calé en pharmaco pourrait-il répondre à ses interrogations ?

    je passe d'un dosage de 40mg ritaline le matin, à 36mg de concerta le matin aucun usage récréatif, juste médical. Mes questions , est ce que les durées d'action sont les même, quand est le pic plasmatique, quand est le pic ressenti ? Les effets secondaires ressentis sont ils les même (anorexigène, sudation, insomnie) ?

    Voilà, assez basique mais si on pouvait me répondre par expérience et sur des usages non récréatifs. Je compte pas sniffer, plugger, ou autre. Je vais prendre 36mg comme d'hab, mais je veux pas risquer de gâcher une journée alors que j'ai pas mal de taff...
    Last edited by Sludge; 4th January 2016 at 15:08.
    Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream
    Tableau d'information sur les combos de produits risqués

    Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
    ----------------------------
    Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.

  19. #19
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2004 Oct
    Location
    Lille
    Posts
    12

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Hello,

    Je suis également traité au MPH (sous la galénique Concerta LP 36mg). La durée d'action thérapeutique "théorique" est de 10 à 12h. Mais en ce qui me concerne, ça ne fait effet qu'entre 6h et 8h.
    En terme de cinétique la Ritaline 40mg et le Concerta LP n'ont par contre rien à voir. L'un va avoir un effet significatif pendant 3 à 4 au plus quant l'autre sera + adapté à une journée de travail. Par la même occasion, il est moins addictogène justement à cause de sa cinétique.
    Sludge likes this.

  20. #20
    Garde un œil sur vous Donkey Bird's Avatar
    Join Date
    2008 Feb
    Location
    A l'est de l'ouest et au sud du nord, véridique!
    Posts
    1,680

    Re : Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Record du plus gros déterrage de topic Sludge!!
    10 ans!

    (J'aimerai bien savoir ce qu'il en est de Nirvana et de sa conso...)
    Electric Sheep: 50% Lotus Bleu - 50% Calea. Ratio DMT / Enhanced leaf 1:1

  21. #21
    Skilled Psychonaut Deeps's Avatar
    Join Date
    2012 Sep
    Posts
    235

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    yop yop, la différence entre ritaline générique (LI = libération instantanée) et concerta (LP = libération prolongé) , les nom sont assez parlant , en LP tu ressens les effets plus longtemps et de maniere plus linéaire du fait que c'est absorbée plus lentement (ya plusieurs technique permettant de prolongé l'absorption d'un cachet)

  22. #22
    Skilled Psychonaut ~ Nell's Avatar
    Join Date
    2010 May
    Location
    Bruxelles
    Posts
    409

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Moi aussi, ça m'intéresse Nirvanana, es-tu toujours parmi nous ? (je veux dire... sur le forum
    ~ Ça va chier des bulles psychédéliques de toutes les couleurs !!

  23. #23
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2015 Nov
    Posts
    3

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Bonjour, étant traité au Concerta depuis 5 mois pour trouble de l'attention, je pense pouvoir répondre à certaines questions. Perso je dois prendre 56 mg tout les matins, mais ça dépend des gens pour la dose (poids etc). Apparement la ritaline et le concerta ontdes effets bénéfiques seulement pour les gens ayant des trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité. Pour les autres, c'est déconseillé car ça se rapproche plus de l'effet speed classique avec pas mal d'effet secondaire bien chiant.

    Pour usage médical, qui est mon cas, le traitement a mit 1 mois a faire effet (pour écouter en cours), pendant ce mois d'adaptation, pas mal d'effets secondaires (plus faim du tout, adrénaline assez forte, envie de nausée, tremblements, impossible de s'endormir avant 1h du matin), pour presque aucun effets bénéfiques. C'est au fur et à mesure que j'ai commencé a ne plus avoir d'effets secondaires et à écouter en cours, et depuis il faut dire que ça marche bien (bon progrès scolaire).

    Donc oui il y a des effets secondaires (surtout au début) et il y a une descente quand on stop le traitement (perso pendant les vacances de Noel) mais elle est gentil, juste on mange comme un porc et on dort tout le temps (surement pour rattraper le manque de sommeil et regagner l'appétit).

    Il faut aussi savoir qu'on peut devenir accro à ce médoc, y a eu certains cas, mais là c'est plutôt pour ceux qui prennent des traitements de plusieurs années.

    Passé de la ritaline au concerta ne change pas grand chose, juste le fait que l'effet dure plus longtemps et est plus "doux" comme dit au dessus (une connaissance a fait ça). En gros ça dépend des gens et des besoins pour avoir la ritaline ou le concerta, mais les effets sont les mêmes). Et maintenant en France, pour avoir ces médocs c'est ordonnance d'un spécialiste avec une date, tel pharmacie et desfois une heure, à renouveler chaque mois (pour mon cas en tout cas). Donc pas facile d'accès pour usage non médical.

  24. #24
    Modérateurs Anaclitique's Avatar
    Join Date
    2012 Mar
    Location
    Neverland
    Posts
    524

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Quote Originally Posted by systemdoll View Post
    De temps en temps pour me donner un coup de fouet je prend de l'ephédrine. L'effet me fait penser à la cocaïne sans l'euphorie.
    Lol de l'ephedrine qui fait penser à la coke ? Non change ton plan C sérieux ...

  25. #25
    Not For Human crew 5tr4t0's Avatar
    Join Date
    2009 Aug
    Location
    dans les Enfers Diaboliques de Satan le Malin
    Posts
    3,888

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Quote Originally Posted by Anaclitique View Post
    Lol de l'ephedrine qui fait penser à la coke ? Non change ton plan C sérieux ...
    Ouais enfin 10 ans après je suis pas sûr qu'il le voit ce post^^
    =>Not For Human<=

    On ne peut être fier que de ce qu'on a choisi


  26. #26
    Modérateurs Anaclitique's Avatar
    Join Date
    2012 Mar
    Location
    Neverland
    Posts
    524

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Quote Originally Posted by 5tr4t0 View Post
    Ouais enfin 10 ans après je suis pas sûr qu'il le voit ce post^^
    Putain j'avais pas vu, je suis un boulet... Mais tu as entièrement raison je doute qu'il voit ce post ^^ pffff je suis bonne à jeter

  27. #27
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2016 Apr
    Posts
    1

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Bonjour, je me permet de remonter ce post et de poster ma question ici, car elle est en rapport direct avec la ritaline: Je suis un adulte hyperactif, j'ai une prescription pour de la ritaline LP 20mg. Ce soir j'ai une soirée, et je pense que je vais en prendre un ou deux avant d'y aller, mais le coté libération prolongée me gène. Ma question est la suivante: si j'ouvre les capsules, que je broie les granules et que je me fais un para, est ce que l'effet sera récréatif et instantané? Ou est ce que ça ne changera rien? J'ai pas super envie de le sniffer... Et comme je prend 40mg le matin et 20mg le midi dans une journée normale, j'ai aussi peur que cela ne me fasse rien si je n'en prend pas assez. Voila

  28. #28
    Banned
    Join Date
    2015 Jul
    Posts
    158

    Re : Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Pauvre Jacky, respecte le traitement et la posologie que ton médecin t'a prescrit et commence pas à faire de la merde. Si j'apprends que tu as sniffé ou surdosé ta ritalin j'appelle ton médecin' et je lui dirais la vérité. Je te lâcherais pas et tu te souviendras que je t'avais mis en garde


    Sale Cafard, j'attends bien mieux de toi.

  29. #29
    Meuble Sludge's Avatar
    Join Date
    2011 Sep
    Location
    mon cul
    Posts
    10,990

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    Et sinon une réponse constructive au lieu de tirer le forum vers le bas ?
    Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream
    Tableau d'information sur les combos de produits risqués

    Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
    ----------------------------
    Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.

  30. #30
    Wishful Psychonaut
    Join Date
    2016 Dec
    Posts
    13

    Re: Methylphénidate (Ritaline -FR) : qui connait ?

    J ai 43 ans et je suis toxicomane depuis mes 22 ans âgé ou j ai commencé a m injecter de l héroïne blanche très pure!!!
    Puiis n y ayant plus accès par ce plan presque unique dans ma ville de province.
    J ai tout essayé pour retrouver un produit correcte mais la marron qui se vendait le plus souvent etait pourrie en comparaison.
    Puis un jour finnalement on m a proposé du sulphate de Morphine(Moscantin d abord jusqu a l apparition du classique tristement célèbre Skenan)que j ai tout de suite adoré!!!
    ET comme c etait vraiement pas cher, je suis très vite devenus un addict pendant 10 ans,mais j en reparlerai dans un thread a ce sujet!!!Vaste!!!

    Puis après un an de cure en fait une vraie/fausse post cure car j ai mentis en disant etre substitué et stabilisé avec juste 8mg de Subutex donc je suis passé de 800mg de Skenan a 8mg de Sub pourrie tres difficillemeny mais c est une autre histoire!!!
    Donc post-cure,que je decrirais un jour car de grande qualité!!!En famille d accueil au fin fond de l Ardèche...
    Puis après une année de totale abstinence de drogue je suis retombé dedans pour finalement en avoir vraiement marre donc je me suis inscrit au programme méthadone et après quelques temps suis retombé dans la cocaïne de très bonne qualité durant quelques années,puis un beau jour mon dealer est tombé et j ai arrêté une énorme consommait et durant les années qui ont suivi n ai plus rien pris!!!
    Jusqu a rencintrer j ai le meilleur speed existant dans ma ville et une fois par semaine je prennais 3g et je me shootais pendant 24 heures!!!Et son effet m a fait vraiment découvrir un état positif de grande attention soutenue qui me permettait pour la première fois de surfer sur le net toute la nuit moi qui ne pouvait jamais rester concentré plus de 20 minutes sur mes recherche ni même bien suivre un film,j ai réalisé après quelques recherches que j avais tous les symptômes d un deficite de l attention!!!
    J ai pris rv chez un neurologue présenté par mon psy et très vite,après avoir parlé de ma vie et mon enfance,m a diagnostiqué effectivement pathologiquement ADD et m a prescrit 18mg de concert.Mais le mois d après augmentant à 36mg j ai pris mon premier cachet et très vite j ai détesté ces effets secondaires!!!
    Une grande agressivité;des jambes sans repos et de l énervement.Donc j ai cessé de le prendre puis suis retourné le voir,en lui expliquant et diz minutes après tout content je ressortait avec une prescription de 2×30mg de ritaline que j avais déjà essayé et shooté et aimé!!!
    Donc ma première pensée fut de le détourner vu que la forme a Libération Prolongée etait la même que celle du Skenan,le fameux sulphate de Morphine que j avais consommé si longtemps en intraveineuse avec la coke à gogo vu l argent qu on se faisait grace a une grande délinquance obligatoire,autre sujet également ...
    Donc a peine arrivé chez moi je me suis préparé 30mg en shoot,et l ai envoyé !!!
    Et la révélation je retrouvais un peu les mêmes effets que ce speed que j avais tant aimé, mais n y avais plus accès,Ritaline sans effets négatifs comme le concerta j ai de suite été de bonne humeur et plus jamais je n ai passé mes journées a boire des bières devant la télé et a faire la sieste toute les après midi.Je me suis remis à retourner voir des copains ou a rechercher toute sorte de sujets sur le net qui m a très vite appris à trouver des RC stimulants de grande qualité que je connaissais par trois commande de paquets flashy avec des motifs et des noms comme des marques,Sharlie Sheen,China White,Ching ou Dust till Dawn,en fait appelé L'égal High,mais très decevante niveau qualités!!!
    Puis comme ca a force de faire de longues recherches sur les forums et dans des shops j ai appris l existence de toutes sortes de drogues très pure et asses vite j ai passé ma première commande de methiopropamine et de 4-FA décrit pour etre comme des amphétamines,que je connaissais pour avoir testé la dexedrine et l adderal mais déjà je ressentais de plus en plus le craving de ritaline que j ai très vite consommé à des dose journalière de 150mg en donc 5 shoots de 30mg,sans aucun effets secondaires comme beaucoup disaient ressentir meme avec 10mg et moi rien et toujours cet appel ressemblant à celui de la coke sans le flash mais pas tout les quart d heure.
    Ce fut le debut de mon addiction a ce produis que tres vite j ai shooté à coup de 60mg puis un beau jour jai ressentit une sorte de malaise cardiaque après chaques injection des lancements dans le coeur genre choques électriques très flippant qui m'ont fait réduire les dosage mais pas cesser d abuser, donc j ai lue la notice du médicament pour la première fois et j ai lu qu en début de traitement c etait courrant d avoir ce genre d effets que dans les forums beaucoups décrivaient!!!.
    Je suis donc passé a des injections de 15mg plus fréquentes évitant ainsi ces malaise bizarres.Ça dirait pas longtemps mais avec ce que je lisais sur le net,comme des arrêts cardiaques, je suis resté à de tout petits dosages.
    Mais ce que j aimais par dessus tout c etait Le premier du matin qui en deux secondes me faisait passer de l état encore endormi et vaseux a la grande pêche car immédiatement je me mettait sur internet et cherchais tout les plans pour m acheter amphets,surtout,mais voyants les prix de 3$ le cachet d adderal par 100 minimum j ai renonce.
    Et ayant adoré les premières expériences avec la methiopropamine et le 4-FA qui ressemblaient comme deux gouttes d eau à l effets des amphets je me suis très vite intéressé aux stimulants RC que au fur a mesure j ai commencé a méthodiquement apprendre à connaître par Wikipedia et tout les forums et ce fut le debut d une autre consommation qui m a vite servir de substitut a cette ritaline que je finissait toujours avant les 28 jours en consommant le double de la prescription,donc qui etait épuisée après deux semaines et très vite ce manque lancinant m a poussé à palier ces périodes avec des RC stimulants de plus en plus puissant que je consommait avec abus et toujours pendant une semaine ou diz jours je subissait en compenssant avec des trucs légaux venant de USA avec des amphets cachées par des laboratoires connus pour leur méthodes suspectes de mettre dee stimulants végétaux comme l accacia rigidula et les bêta phenethylamines et autre caffeine ainsi qu ephedra mais après quelques recherches
    j apprenais que des analyses privées avait détecté des rajouts chimiques d ephedrine et d amphetamins(synthetiques)
    naturellement contenues dans cette plantes mais pas à ces concentration donc tout le monde savait que ces brûleurs de graisses et autre stimulant soit disant naturel etait en fait des produits dopants facilement trouvés aux USA et chez moi en cinq jours, me permettant de ne plus ressentir ce manque d énergie et autes symptomes typiques d une baisse de sérotonine et de dopamine que la connaissance de certains nootopics comblaient également enfin voilà comment j ai appris tant de choses sur les drogues et mêmes sur les propriétés de certains produits naturels ou autre pro drogues comme l abordable et détestable modafinil,puis la L-Thyrosine qui trompaient aussi ces symptômes et voici le debut de mon nouveau périple dans le monde des drogues que des plus grands classique a la plus recente meth au Flakka mes derniers coup de coeur!!!
    Pour dire que la polytoxicomanie je connais que ça depuis l âge de 13ans année de mes premiers joints a celui cruciale de 16ans avec premiers Acides,extas,champi,LSD et cocaïne et pour finir l héroïne en deux ans j avais déjà fait le tour!!!
    Enfin bref les produits c est toute ma vie et j en suis pas fière comme j ai pu l être à 16ans ou même jusqu'à 22ans ou la c est devenu sérieux et plus honteux,UN VRAI PROBLÈME!,une énorme FAIBLESSE!!!
    La suite au prochain numéro.

    Excusez ce pavé mais quand je raconte je met toujours beaucoup de détails et sur les diverses drogues des plus classiques au tout nouveaux RCs j en ai beaucoup a raconter!!!
    Mais chaques thread a son sujet et déjà je dépasse quelque peux le cadre,donc si vous voulez bien excusez moi vous tous que je salut bien bas en passant!!!
    Je ne manquerait pas de me présenter dans la section prévue pour ca si il y en a une!!!

    A plus everybody...
    (Le Roi Des Romans a Tirroirs)

Page 1 of 2 12 LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •